Sexualité: Les jeunes ne sont pas assez éduqués dans les écoles

EDUCATION Seule une petite minorité de jeunes bénéficient tout au long de leur scolarité de séances annuelles d’éducation à la sexualité, selon un rapport du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes dévoilé ce mercredi…

20 Minutes avec AFP

— 

Un baiser, illustration.
Un baiser, illustration. — Stuart Fretwell/REX Shu/SIPA

L’éducation des jeunes Français à la sexualité reste insuffisante. C’est le constat fait par  le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dans un rapport à paraître ce mercredi. Seule une petite minorité de jeunes bénéficient tout au long de leur scolarité de séances annuelles d’éducation à la sexualité, comme le prévoit la loi, souligne le rapport.

La loi de 2001 prévoit dans les écoles, les collèges et les lycées au moins trois séances annuelles d’éducation à la sexualité, qui doivent contribuer à l’apprentissage du « respect dû au corps humain » et présenter une « vision égalitaire » des relations hommes/femmes.

>> A lire aussi : Pour 90% des ados l'amour serait plus important que le sexe

Les jeunes se tournent vers Internet et les réseaux sociaux

Mais son application reste « parcellaire » et « inégale » selon les territoires, car elle « dépend des bonnes volontés individuelles », souligne le rapport devant être remis mercredi aux ministres Najat Vallaud-Belkacem (Éducation) et Laurence Rossignol (Familles, Enfance et Droits des femmes).

>> A lire aussi : Près d’un jeune sur deux s’informe sur le sexe grâce à Internet

Par défaut, les jeunes se tournent vers Internet, notamment les réseaux sociaux, les médias ou encore la pornographie pour trouver des réponses à leurs questions sur la sexualité.

D’après une enquête menée par le HCE auprès de 3.000 établissements publics et privés entre septembre et novembre 2015, 25 % des écoles répondantes (contre 4 % des collèges et 11,3 % des lycées) déclarent n’avoir mis en place aucune action ou séance en 2014-2015.