L'alerte orange pour orages a été levée dans le nord de la France où l'activité orageuse a été intense mercredi.
L'alerte orange pour orages a été levée dans le nord de la France où l'activité orageuse a été intense mercredi. — PATRICK PLEUL DPA

METEO

Intempéries: 18 départements toujours en vigilance orange dans le nord-est à cause des orages

La fin des évènements orageux est prévue ce jeudi matin...

Dix-huit départements du nord-est de la France étaient encore en vigilance orange par Météo France ce mercredi soir, après plusieurs violents orages très localisés et en prévision de nouvelles pluies dans la soirée.

>> A lire aussi : Les orages provoquent des inondations dans le Nord et l'Est du pays

Les départements concernés sont : le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, la Côte-d’Or, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l’Yonne, les Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges.

La fin de l’événement est prévue pour jeudi à 9 heures. « L’activité orageuse devient plus ponctuelle mais certains foyers orageux sont toujours très actifs même si très ponctuels », selon Météo-France. En ce qui concerne les crues, Vigicrues « observe un retour progressif à la normale de la situation hydrologique sur les bassins de la Seine, du Cher et de la Loire ».

Quelques dégâts dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin

Des orages isolés ont frappé notamment à Rouffach (Haut-Rhin), où il est tombé 49 mm d’eau en moins de trois heures. Un tronçon de l’A36 a été momentanément fermé dans les deux sens à cause des fortes pluies. En fin d’après-midi, il a été rouvert dans le sens Belfort-Mulhouse, puis progressivement depuis 20 heures dans le sens inverse, mais sur une voie uniquement à partir de l’échangeur n°15.

>> A lire aussi : Cinq images impressionnantes des inondations dans le Bas-Rhin

A Wasselonne, dans le Bas-Rhin, après une nuit marquée par une coulée de boue, les pompiers ont commencé à désengager des moyens en fin d’après-midi. Ils restent cependant vigilants dans les « zones touchées par une pollution aux hydrocarbures notamment dans le secteur de Wasselonne et Lochwiller », selon un communiqué.