Neuilly: Une octogénaire se fait voler une bague en diamant à 100.000 euros avec une clé à molette

FAITS DIVERS Les deux voleurs ont d’abord molesté le couple avant de prendre la fuite…

H. B. avec AFP

— 

La vieille dame déchargeait ses courses avec son mari à Neuilly-sur-Seine quand deux hommes lui ont dérobé le diamant à 100.000 euros.
La vieille dame déchargeait ses courses avec son mari à Neuilly-sur-Seine quand deux hommes lui ont dérobé le diamant à 100.000 euros. — MIGUEL MEDINA

C’est une histoire peu banale. Deux malfaiteurs ont réussi à arracher à une femme de 80 ans, habitant la banlieue cossue de Neuilly-sur-Seine, un diamant à 100 000 € qu’elle portait au doigt. Les deux hommes ont utilisé un procédé pour le moins insolite : pour s’emparer de la bague au diamant, ils ont découpé le bijou sur le doigt même de la victime à l’aide d’une clé à molette !

Les faits se sont déroulés ce mercredi. L’octogénaire déchargeait ses courses avec son mari dans son garage quand elle s’est fait attaquer. Les deux voleurs, gantés et qui manifestement attendaient le couple, ont molesté le mari avant de s’en prendre à la bague de son épouse. Après avoir desserti la pierre, ils ont pris la fuite en courant, laissant leurs victimes en état de choc.

>> A lire aussi : VIDEO. Le plus gros diamant du monde mis aux enchères à Londres

Les malfaiteurs interpellés, mais aucune trace du diamant

Repérés par des policiers en civil à leur sortie du parking, les deux hommes s’engouffrent dans une voiture et sont pris en chasse par les fonctionnaires. « Prenant tous les risques », les agresseurs percutent un échafaudage et finissent leur course dans des véhicules en stationnement, sans faire de blessé, selon une source judiciaire.

>> A lire aussi : VIDEO. Une bague en diamants à 400.000 dollars retrouvée dans 8 tonnes d'ordures

Le conducteur de la voiture est arrêté sur place. Quant au passager, il prend la fuite dans le métro mais un policier de la Bac le suit discrètement et l’interpelle une station plus loin. Les deux hommes ont été placés en garde à vue.

Le diamant, lui, « n’a pas été récupéré », selon la même source. L’enquête a été confiée à la PJ des Hauts-de-Seine.