Les infos immanquables du jour: Un bébé panda, les intempéries, le départ de Maïtena Biraben

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 2 juin...

Armelle Le Goff

— 

Hao Hao tient dans sa gueule son bébé, né ce 1er juin 2016.
Hao Hao tient dans sa gueule son bébé, né ce 1er juin 2016. — Pairi Daiza

Il pleut on est bien d’accord, mais est-ce une raison pour arrêter de suivre l’actu ? Evidemment non, d’autant que l’eau monte. Voici donc les immanquables.

L’article le plus partagé du jour : Un bébé panda est né en Belgique

Vous aimez toujours autant les animaux… Du coup lorsqu’un bébé panda naît dans la nuit de mercredi à jeudi dans le parc Pairi Daiza, au nord de Mons, c’est évidemment votre article préféré. Le parc animalier a annoncé cette naissance sur sa page Facebook et posté les premières photos du bébé minuscule d’une centaine de grammes, encore tout rose. La maman, Hao Hao, avait été inséminée en février dernier et sa grossesse avait pu être confirmée courant mai. De quoi rendre jaloux le parc français de Beauval, qui croise les doigts encore cette année pour que sa femelle panda donne naissance au premier bébé panda français.

>> A lire par ici : Grossesse nerveuse ou bébé panda... Que nous prépare Huan Huan ?

L’article le plus lu du jour : Treize départements en alerte à cause des intempéries, le Louvre fermé vendredi pour évacuer des œuvres

Il pleut, vous n’aviez pas remarqué ? Du coup, conséquences en chaîne : La Seine a été placée en vigilance orange jeudi à Paris, tandis que la Seine-et-Marne est toujours en alerte rouge. Quelque 20.000 foyers sont privés d’électricité dans le Loiret et l’Ile-de-France en raison des inondations. Et François Hollande a annoncé que l’état de catastrophe naturelle sera reconnu mercredi prochain en conseil des ministres. Du coup pour suivre la situation en direct, c’est par ici. Par là, on vous dit tout sur les musées et les monuments menacés.

L’article à lire du jour : « Le Grand Journal » est touché par une sale année, mais pas coulé

Il tangue, mais ne coule pas. Si Maïtena Biraben quitte le navire à la fin du mois, Le Grand Journal, lui, voguera toujours dans la grille de Canal + à la rentrée. Malgré les audiences sévèrement douchées – elles ont été divisées par deux en un an - et le flot incessant de critiques et de polémiques, la direction de la chaîne cryptée refuse jeter son bébé avec l’eau du bain médiatique. Quelle est donc la stratégie du capitaine Bolloré ? La question plonge les spécialistes des médias dans un abîme de perplexité à retrouver par ici.

 

>> A lire encore !: Yann Barthès, Ali Baddou, Maïtena Biraben… Pourquoi les animateurs quittent le navire Canal + ?