La CGT coupe l'électricité de la résidence secondaire de Pierre Gattaz

SOCIAL Selon le syndicat, « ce type d’action est nécessaire pour que le gouvernement entende leurs revendications »…

H. B.

— 

Pierre Gattaz, président du directoire de Radiall et président du MEDEF.
Pierre Gattaz, président du directoire de Radiall et président du MEDEF. — M.Libert/20 Minutes

Après la coupure géante qui a touché près 125.000 foyers à Saint-Nazaire ce jeudi matin, la CGT s’est attaquée à une cible plus symbolique : la résidence de Pierre Gattaz. Selon RMC, le syndicat opposé à la Loi Travail aurait coupé le courant de la résidence secondaire du patron du Medef, ainsi qu’à la mairie et à la sous-préfecture de Tulle.

>> A lire aussi : Des manifestants bloquent l'entreprise de Pierre Gattaz en Isère

« Dans le sud de la France, les salariés ont décidé d’aller enlever le compteur de la maison secondaire de M. Gattaz qui profère des mots très violents contre la CGT », a expliqué Marie-Claire Cailletaud, porte-parole de la fédération CGT-Energie, à RMC.

>> A lire aussi : La CGT porte plainte pour diffamation contre le président du Medef Pierre Gattaz

Selon elle, ce type d’action est nécessaire pour que le gouvernement entende leurs revendications. « Avec de telles actions, nous essayons d’élargir le mouvement, de faire rentrer plus de salariés dans l’action, et d’avoir un rapport de force plus important pour qu’on puisse faire pencher la balance en faveur de ceux qui demandent à ce gouvernement de revenir autour de la table des négociations », explique la porte-parole du syndicat.