Admission post-bac: Faites vos vœux, dans quelques heures, il sera trop tard...

EDUCATION Si vous êtes en terminale, c'est le moment ou jamais. Les premiers établissements inscrits sur votre liste sont ceux que vous voulez intégrer en priorité...

Clémence Apetogbor

— 

De nombreuses écoles recrutent en dehors de la procédure APB.
De nombreuses écoles recrutent en dehors de la procédure APB. — F. Durand / Sipa

A minuit, ce mardi, tout sera terminé. Il ne sera plus possible aux futurs bacheliers de modifier l’ordre de leurs vœux pour leurs études supérieures sur le site Admission post-bac ( APB). Mais classer ses vœux, à quoi ça sert ?

Le principe est simple. Les premiers établissements inscrits sur la liste sont ceux qu’on veut intégrer en priorité. Mais en cas de refus de ces derniers (oui, ça arrive), il faut un plan B. C’est à ce moment que les autres vœux seront demandés.

>> A lire aussi : Réviser en s’amusant, c'est possible

Départ lancé le 8 juin

Dès le 8 juin, à 14 h pétantes, débutent les phases de propositions d’admission. Elles sont au nombre de trois : du 8 juin au 13 juin, du 23 juin au 28 juin et du 14 juillet au 19 juillet.

A partir de cette date, qui coïncide avec le début des épreuves du baccalauréat, il vous faudra garder un œil sur APB et répondre aux différents établissements qui auront accepté votre dossier.

>> A lire aussi : Comment réussir ses vœux d'orientation sur APB?

Si vous oubliez de répondre à une de ces propositions, elle sera purement et simplement annulée. Une fois que vous aurez dit oui à l’un d’elles, tout n’est pas terminé. Vous devrez régler votre inscription administrative dans l’établissement choisi.

A l’issue de ces trois phases, si, hélas, vous n’avez reçu aucune proposition, rendez-vous le 24 juin à 14 h pour accéder à la procédure complémentaire. Vous aurez alors jusqu’au 29 septembre à minuit pour tenter de décrocher une place restée vacante.