Loi travail: Un collectif baptisé «Vallsonymous» affiche son soutien aux grévistes

SOCIAL Le groupe invite les automobilistes à téléphoner aux députés de Haute-Vienne et de Corrèze « n’ayant pas voté la motion de censure »…

H. B. avec AFP

— 

Dans une vidéo diffusée sur Youtube, on découvre un homme portant un masque de Manuel Valls expliquant la démarche du collectif.
Dans une vidéo diffusée sur Youtube, on découvre un homme portant un masque de Manuel Valls expliquant la démarche du collectif. — Youtube

On connaissait les Anonymous, il faut désormais compter sur les « Vallsonymous ». Ce collectif a placardé dans la nuit de jeudi à vendredi en Haute-Vienne et en Corrèze des affichettes sur des stations-service en manque de carburant. Elles étaient accompagnées de numéros de téléphone pour « obtenir des renseignements » mais renvoyaient sur des numéros de la section locale du Parti socialiste et de députés locaux « n’ayant pas voté la motion de censure » contre la loi travail.

>> A lire aussi : Pour comprendre les grèves en France contre la loi Travail

L’action a été revendiquée dans une vidéo diffusée sur YouTube. On y voit un homme portant un masque de Manuel Valls, coiffé d’une capuche en référence au mouvement Anonymous, expliquant sa démarche. Le « Vallsonymous » se tient devant une pompe à essence où est collée une affiche portant l’inscription « pénurie d’essence, renseignements au 05.55… » Un numéro correspondant à la permanence parlementaire du député PS de Saint-Yrieix-La-Perche (Haute-Vienne), Daniel Boisserie.

« Bloquons l’économie, organisons ensemble la grève générale »

« Par cette action, nous communiquons tout notre soutien et toute notre solidarité aux grévistes des raffineries, des transports, de l’énergie et des mines, des zones portuaires, du secteur ferroviaire mais aussi l’association des cirques de famille et leur opération escargot, ainsi qu’à ceux qui bloquent les dépôts de carburant ou toute autre cible économique et à tous les salariés qui s’engagent dans l’action contre la loi travail », écrit le collectif dans un communiqué.

« Bloquons l’économie, organisons ensemble la grève générale, seule alternative possible contre un gouvernement qui ne veut pas entendre la rue et devient de plus en plus offensif. Nous sommes Vallsonymous. Nous sommes des millions. Nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas la répression et le 49.3. Redoutez-nous », conclut-il.

>> A lire aussi : Le numéro de portable de Donald Trump divulgué par les Anonymous

L’information a été confirmée par la police et la permanence de Daniel Boisserie, qui explique avoir été informée vendredi matin par au moins deux stations-service limougeaudes de la découverte de ces affichettes. La section départementale du PS envisage de porter plainte.