Loi Travail: Tous les dépôts pétroliers ont été débloqués (ou presque)

MANIFESTATION Seul le dépôt de Gargenville, dans les Yvelines, est en grève... 

Clémence Apetogbor

— 

Le site pétrolier de Fos-sur-mer a été évacué par les forces de l'ordre
Le site pétrolier de Fos-sur-mer a été évacué par les forces de l'ordre — BORIS HORVAT / AFP

Tous les dépôts pétroliers qui étaient bloqués en France par des opposants au projet de loi Travail ont été libérés, à l’exception d’un seul en grève, a appris l’AFP vendredi auprès du secrétariat d’État aux Transports. « Tous les dépôts sont débloqués et libres d’accès, sauf celui de Gargenville (Yvelines) qui est en grève », a indiqué un porte-parole du secrétariat d’État. Les salariés du plus gros dépôt pétrolier d'Ile-de-France ont d'ailleurs reconduit ce vendredi soir la grève pour une semaine.

>> A lire aussi : François Hollande assure qu'il «tiendra bon»

Depuis le Japon, où il participe au G7, François Hollande a répondu aux contestataires, assurant : « Je tiendrai bon parce que je pense que c’est une bonne réforme. »

« Notre premier devoir, c’est de tout faire pour approvisionner en carburant les consommateurs, pour permettre le transport de tous et d’assurer le bon fonctionnement de l’économie ». Il s’en est aussi pris à la CGT, sans la citer : « On ne peut pas accepter qu’une centrale dise ce qu’est la loi et ce que n’est pas la loi », d’autant qu’elle n’est pas votée, et qu’assure-t-il, les discussions se poursuivent au Sénat.