VIDEO. Air France: Le procès de la «chemise arrachée» renvoyé à la rentrée

JUSTICE Les adhérents de la CGT sont accusés d’avoir molesté et arraché la chemise de Xavier Broseta, le DRH de la compagnie…

20 Minutes avec AFP

— 

Le DRH d'Air France Xavier Broseta (à dr.) et Pierre Plissonnier, DRH du long-courrier, pris à parti par des manifestants le 5 octobre 2015.
Le DRH d'Air France Xavier Broseta (à dr.) et Pierre Plissonnier, DRH du long-courrier, pris à parti par des manifestants le 5 octobre 2015. — SOLAL/SIPA

Le procès des adhérents de la CGT d’Air France, jugés pour l’affaire de la « chemise arrachée », a été reporté à la rentrée prochaine peu après son ouverture vendredi par le tribunal correctionnel de Bobigny.

Saisie d’une demande de renvoi par les avocats de la défense des prévenus, la cour a décidé de renvoyer l’affaire au 27 et 28 septembre.

Cinq adhérents de la CGT devaient comparaître, ce vendredi, pour « violences en réunion ». Ils sont accusés d’avoir molesté et arraché la chemise de Xavier Broseta, le directeur des ressources humaines de la compagnie aérienne.

Celui-ci avait fait la une des médias du monde entier, le 5 octobre 2015, lors d’un comité d’entreprise explosif qui avait dégénéré. En parallèle, onze autres salariés doivent également être jugés pour « dégradations ».