SNCF: La CGT appelle à la grève reconductible chaque jour à partir du 31 mai

CRISE La grève pourrait être maintenue pour protester contre un accord d'entreprise et contre la loi Travail...

20 Minutes avec AFP

— 

Le 13 juin 2013, les agents SNCF lancent un mouvement de greve qui touche les TGV, RER et TER
Le 13 juin 2013, les agents SNCF lancent un mouvement de greve qui touche les TGV, RER et TER — VINCENT WARTNER / 20 Minutes

Après l'Unsa et la CFDT, la CGT-Cheminots appelle à son tour à une grève reconductible chaque jour à partir du 31 mai à 19h au sein de la SNCF, pour peser dans la phase finale de négociations sur les conditions de travail des cheminots, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Premier syndicat du secteur, la centrale a déjà appelé la semaine dernière à des débrayages tous les mercredis et jeudis. L'Unsa (deuxième force) et la CFDT (quatrième) ont déjà lancé des préavis illimités à partir du 31 mai et SUD-rail (troisième) couvre les cheminots depuis une semaine par un préavis reconductible, jusqu'au 11 juillet.

>> A lire aussi : Loi travail: Trafic «perturbé» à la SNCF avec 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 mercredi et jeudi

La SNCF prévoit mercredi et jeudi un trafic «perturbé» mais «moins que la semaine dernière», avec notamment 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 en circulation, en raison d'un nouvel appel à la grève de la CGT-Cheminots et SUD-rail, selon un communiqué. En province, la SNCF annonce 2 TER sur 3 et 6 Intercités sur 10.

Il s'agira du cinquième épisode de grève des cheminots SNCF depuis début mars pour défendre leurs conditions de travail. Ce mouvement s'inscrit également dans la contestation du projet de loi travail.