Facebook Live: Un père filme la naissance de son enfant en direct

WEB Pendant 45 minutes, des milliers de personnes ont assisté à cette naissance en «live» alors que l'heureux papa ne savait pas que son post était public...   

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un nourrisson.
Illustration d'un nourrisson. — DIDIER PALLAGES / AFP

« Essayons de pousser bébé » (« Let’s try to push baby out »). Tel était, ce lundi, le titre du post Facebook Live de Kali Kanonga. Un « direct » de 45 minutes qui a été suivi par des miliers d’internautes. Tous ont ainsi pu assister à la naissance du fils de cet Américain d’origine polynésienne installé en Californie (Etats-Unis).

« Je ne savais pas que c’était public »

Une vidéo, très pudique et plutôt émouvante, qui est vite devenue virale à l’insu de l’heureux papa. « Je ne savais pas que c’était public jusqu’à ce que quelqu’un poste un commentaire : "pousse, pousse" », a effectivement raconté Kali Kanonga à la chaîne CBS.

Et si outre-atlantique la polémique enfle (certains internautes dénoncent une atteinte à l’intimité, le « tout internet » et le manque de réserve des parents), la jeune mère a, elle, confié à la chaîne KRCA, que si « des gens vont trouver ça "too much" (…) Cela montre aux mères que ce n’est pas si dur d’avoir un bébé ». « Il y a beaucoup de choses négatives sur Facebook (…) c’est quelque chose de différent, de rafraîchissant, même si cela peut choquer », a ajouté Kali.

 

Let's try pushing baby out

Publié par Fakamalo Kihe Eiki sur lundi 16 mai 2016

 

Le premier être humain à naître en direct sur Facebook ?

Reste que ces images ont été vues plus de 240.000 fois et que la famille Kanonga ne cesse depuis lundi de recevoir des messages de soutien et d’encouragement sur Internet. « Félicitations aux parents, à la famille et aux amis, merci de partager cela AVEC LE MONDE ! », a ainsi posté Matthew Rappaport en dessous de la vidéo qui récoltait, ce mercredi, près de 3.000 commentaires.

Quant au petit garçon, l’histoire ne dit pas son nom, ni si, comme certains médias américains l’indiquent, le premier être humain à naître en direct sur Facebook.

 

>> A lire aussi : VIDEO. Facebook Live: Plus de 800.000 personnes regardent en direct l'explosion d'une pastèque