SeLoger: La colocation n’est plus réservée aux étudiants

IMMOBILIER Si 43 % des colocataires sont encore sur les bancs de l’école, ils sont exactement le même pourcentage à être entrés dans la vie active…

20 Minutes avec agence

— 

La colocation permet de réduire la facture logement de 30 %.
La colocation permet de réduire la facture logement de 30 %. — N. Revelli-Beaumont/Sipa

La colocation change, et ses adeptes aussi. Le baromètre établi par SeLoger.com et Appartager.com indique en effet que, parmi les personnes ayant opté pour ce type de logement, ils sont aussi nombreux à passer leurs journées sur les bancs de l’école que dans la vie active (43 % pour chaque catégorie). Les retraités représentaient, eux, 1 % des colocataires français au premier trimestre 2016.

10 % ont plus de 40 ans

Conséquence : 10 % des colocataires ont plus de 40 ans, alors qu’au premier trimestre 2015, ils étaient 9 %. Et comme plusieurs catégories de locataires se tournent désormais plus facilement vers la colocation, la demande augmente et, sur l’ensemble du territoire français, il existe une place pour quatre demandeurs. A Bordeaux, le rapport est même d’un pour sept.

Enfin, même si la location partagée représente une économie moyenne de 30 % par rapport à la location individuelle, le loyer mensuel moyen du colocataire français-type s’élève tout de même à 461 euros.