Qui est Deepak Chopra, star de la méditation et du bien-être spirituel?

PORTRAIT Le médecin américain qui prône la méditation pour être en bonne santé, a donné une conférence-événement à Paris mardi...

Laure Cometti
— 
Deepak Chopra à un événement organisé par Oprah Winfrey à Miami (Etats-Unis), le 24 octobre 2014.
Deepak Chopra à un événement organisé par Oprah Winfrey à Miami (Etats-Unis), le 24 octobre 2014. — Jeff Daly/AP/SIPA

Outre-Atlantique, Deepak Chopra est une star. Classé parmi les « cent héros et icônes du XXe siècle » par le magazine Time en 1999, il a même été invité dans l’émission d’Oprah Winfrey, une consécration à la télévision américaine. S’il est moins connu en France, ce docteur qui a popularisé la méditation et la médecine alternative aux Etats-Unis commence à être suivi par un public fidèle. Qui est cet homme devenu le pape du bien-être spirituel, au point d’avoir été sollicité par Madonna ou Michael Jackson ?

>> A lire aussi : Une soirée avec Deepak Chopra, l'homme qui vous explique comment vivre jusqu'à 100 ans

De la médecine occidentale à la médecine traditionnelle

Écrivain, médecin, philosophe, gourou du développement personnel… Deepak Chopra est aujourd’hui tout cela à la fois. A 68 ans, il est actuellement en tournée mondiale pour promouvoir son dernier livre, L’incroyable pouvoir de vos gènes, et il a donné une conférence mardi au Grand Rex à Paris. A l’origine, cet Américain né à New Delhi, fils d’un cardiologue, a fait des études de médecine avant de partir se spécialiser en endocrinologie (l’étude médicale des hormones) aux Etats-Unis. Au début des années 1980, il se tourne vers la médecine ayurvédique, une forme de médecine traditionnelle originaire d’Inde.

Plusieurs rencontres marquent son cheminement de la médecine dite occidentale à une approche plus holistique, qui envisage la santé comme un équilibre entre le bien-être physique, mental, émotionnel, et spirituel. Deepak Chopra est marqué par Brihaspati Dev Triguna, sommité mondiale de la médecine ayurvédique, qui lui prodigue quelques conseils pour lutter contre le stress dont souffre le jeune médecin.

Puis il rencontre Maharishi Mahesh Yogi, père de la méditation transcendantale qui a adapté une méthode traditionnelle pour les Occidentaux. Deepak Chopra devient son disciple : il étudie la méditation, les soins par les plantes, la nutrition, les techniques de massage, entre autres techniques ayurvédiques. Il commence à écrire et se fait connaître pour ses ouvrages mêlant les découvertes de la physique et de la biologie aux principes de philosophie spirituelle, notamment dans Le Corps Quantique (1990).

C’est le début d’une longue série de livres, plus de 80 au total à ce jour, traduits en 40 langues (dont une vingtaine en français). Avec toujours la même promesse : guérir, rester jeune et en forme, vivre plus vieux grâce à l’ayurvéda, au yoga, à la méditation et à d’autres conseils de développement personnel (comme un journal de gratitude).

>> A lire aussi : Dépression: La méditation est aussi efficace que les antidépresseurs contre les rechutes

Un empire de 15 millions de dollars par an

Charlatan pour certains, notamment au sein de la communauté scientifique occidentale, grand sage pour d’autres, Deepak Chopra est soutenu par des millions de personnes dans le monde, adeptes de son programme de méditation en 21 jours. La chanteuse Madonna, l’actrice Demi Moore et le roi de la pop Michale Jackson se sont entichés de lui. Le président Bill Clinton lui a même rendu hommage dans un discours prononcé lors d’un dîner d’Etat en Inde en mars 2000.

Depuis quelques années, la médecine occidentale se penche sérieusement sur les bienfaits de la méditation. De quoi doper plus encore le succès de Deepak Chopra, pionnier dans le domaine. Une réussite qui rapporte gros : le magazine Time a estimé les bénéfices annuels de Deepak Chopra à 15 millions de dollars, soit plus de 13 millions d’euros. Des recettes colossales tirées de ses best-sellers mais aussi de nombreux produits dérivés, des stages de remise en forme prodigués dans le luxueux Chopra Center en Californie et des séminaires coûteux organisés aux quatre coins de la planète pour un public en quête de zen.

>> A lire aussi : J’ai tenté de méditer sur… Periscope