Xavier Niel investit 100 millions de dollars dans une école gratuite dans la Silicon Valley

INFORMATIQUE L'université sera ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24...

Clémence Apetogbor
— 
Xavier Niel, patron de Free, lors d'une conférence de presse à Paris, le 26 mats 2013
Xavier Niel, patron de Free, lors d'une conférence de presse à Paris, le 26 mats 2013 — Lionel Bonaventure AFP

Le modèle de Xavier Niel s’exporte outre-Atlantique. Une école 42, financée par le patron d’Iliad à hauteur de 100 millions d’euros, va voir le jour à Fremont, au coeur de la Silicon Valley (Californie).

Les formations débuteront dès le mois de novembre et offriront plusieurs centaines de places après une sélection sur tests, explique Challenges.

« 42 atteindra 10.000 étudiants d’ici cinq ans », a annoncé l’école dans un communiqué. Cette université, comme sa grande soeur française, de quatre ans son aînée, sera entièrement gratuite.

Une réponse à un système éducatif coûteux

Ouvert en permanence, le bâtiment de 18.500 mètres carrés a été conçu avec le soutien de la ville de Fremont. Pour les plus modestes, 300 chambres seront également mises à disposition, toujours gratuitement.

« Seulement 10 % des étudiants des 146 meilleures universités viennent des classes sociales moyennes et inférieures », peut-on lire dans le communiqué de 42, citant l’OCDE.

L’école espère ainsi, attirer de jeunes talents qui ne peuvent se payer des études poussées pour des raisons financières.

>> A lire aussi : Xavier Niel est le patron préféré des jeunes

« Seulement 60 % des minorités ethniques sont diplômés du secondaire contre 83 % pour les blancs », souligne également 42 qui se veut être « une réponse efficace au coûteux système éducatif ».

Xavier Niel n’est pas un nouveau venu aux Etats-Unis. Grâce à son fonds, Kima Ventures, et ses investissements personnels, le patron de Free est devenu le plus grand (en nombre de participations) investisseur de la planète, rappelle Challenges.