Affaire Baupin: Cécile Duflot refuse de donner des noms

POLITIQUE La députée de Paris Europe Ecologie-Les Verts avait été sommée par le ministre et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll de donner des noms...

Clémence Apetogbor

— 

Cecile Duflot, patronne des Verts à l'Assemblée le 24 mars 2015.
Cecile Duflot, patronne des Verts à l'Assemblée le 24 mars 2015. — SIPA

Elle ne se sent pas de dévoiler les noms. Cécile Duflot avait déclaré ce mardi sur le plateau de France 5, dans l’émission C à vous, qu’il y avait « beaucoup de Denis Baupin à l’Assemblée ». La députée de Paris Europe Ecologie-Les Verts avait été sommée par le ministre et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, agacé par ces accusations, de donner des noms.

Jeudi soir, lors d’une émission diffusée sur Mediapart, la députée s’est de nouveau exprimée sur le cas Denis Baupin, membre démissionnaire d’ Europe Ecologie-Les Verts.

La députée visiblement touchée

« J’ai dit il y a trois jours que, oui, j’avais connu des situations de ce genre. Mais que pour l’instant, ni à l’époque ni aujourd’hui, je n’avais pas le courage qu’ont eu Isabelle (Attard) et Annie (Lahmer) », a déclaré Cécile Duflot, visiblement émue.

Selon elle, pour lutter contre le harcèlement sexuel dans le monde politique, il faudrait que « dans la charte des parlementaires, on rajoute que les députés doivent avoir un comportement irréprochable ». Et d’affirmer : « On a le droit de croiser une députée et de lui dire qu’on trouve qu’elle a une jolie robe. Mais en fait, ce n’est pas la même chose de dire : "T’as une jolie robe aujourd’hui, ça te va bien", et de dire : "Mmh, elle est pas mal ta robe… Mais j’aimerais surtout l’enlever." Tout le monde sait la différence entre le truc pourri et le truc sain ! »