Après l'affaire Baupin, une ancienne ministre sort du silence

REVELATION Les faits remonteraient à 1979…

Clémence Apetogbor
— 
L'ancienne ministre Monique Pelletier
L'ancienne ministre Monique Pelletier — BALTEL/SIPA

Les réactions d’élues ou d’anciennes élues à l’affaire Baupin continuent de se multiplier.

>> A lire aussi : «J'ai envie de te faire une Baupin», l'hallucinante remarque d'un élu

Ce mardi, sur Twitter, c’est une ancienne ministre, Monique Pelletier, membre du Conseil constitutionnel et avocate honoraire qui a pris la parole.

Sortir du silence

Sans citer de nom, elle explique sur le réseau social : « Les victimes parlent… Enfin… Bravo ! ministre des femmes en 1979, j’ai été agressée par un sénateur, honte à moi de mon silence ! »

>> A lire aussi : Baupin présente sa démission de la vice-présidence de l'Assemblée mais «conteste» les accusations

Une enquête préliminaire a été ouverte ce mardi par le parquet de Paris pour des faits d’agressions sexuelles et de harcèlements sexuels à l’encontre du député écologiste.