Les infos du matin: La déflagration Baupin, l'affaire Bettencourt et Fort McMurray sauvé?

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin…

Maud Pierron

— 

Le député écologiste Denis Baupin, le 2 juillet 2013 à l'Assemblée nationale à Paris
Le député écologiste Denis Baupin, le 2 juillet 2013 à l'Assemblée nationale à Paris — Jacques Demarthon AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Les suites de la déflagration Baupin

Après les révélations de Mediapart et France inter sur les accusations de harcèlements voire d’agressions sexuelles de la part de Denis Baupin, le monde politique est toujours secoué. « J’ai été très touché en tant que femme, en tant que compagne, en tant que mère et en tant que ministre »,a réagi la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, par ailleurs épouse de Denis Baupin. Pour elle « si c’est faits sont avérés », qu’elle qualifie d'« extrêmement graves », « ils doivent se régler devant la journaliste ». Elle ajoute avoir « confiance » en son conjoint. Parallèlement, dans une tribune publiée par Libération, 500 militants et élus réclament la fin de l’impunité et la levée de l’omerta sur ces questions. Caroline de Haas a lancé une pétition. Quant aux écologistes, ils sont en autoanalyse pour tenter de comprendre comment leur parti, en pointe sur le féminisme, a pu en arriver là

Le procès Bettencourt en appel

L’audience en appel dans le volet abus de faiblesse de la tentaculaire affaire Bettencourt se tient ce mardi, pendant 17 jours devant la cour d’appel de Bordeaux. Comme en 2015, c’est le photographe François-Marie Banier, 68 ans, ancien « confident » de Liliane Bettencourt, qui devrait se trouver au coeur des débats. Il nie farouchement avoir profité de la vieille dame, aujourd’hui âgée de 93 ans et sous tutelle, pour obtenir des dons et assurances-vie de plusieurs centaines de millions d’euros, assurant qu’il s’agissait de la volonté propre de son « amie ». A voir s’il convaincra les juges car en première instance, il avait écopé de la plus lourde peine : trois ans de prison dont six mois avec sursis, 350.000 euros d’amende et 158 millions de dommages et intérêts.

Fort Mc Murray sauvée ?

Même si l’incendie n’est pas éteint, enfin une bonne nouvelle sur le front du gigantesque incendie… « Il apparaît que 90 % de la ville de Fort McMurray est sauvée », a assuré Rachel Notley, la Première ministre de la province de l’Alberta. La ville est pour l’instant vide car les quelque 100.000 habitants ont été évacués la semaine dernière. « Avoir pu sortir la population entière », sans qu’aun décès ne soit à déplorer est un « miracle », a-t-elle insisté.