Amnésique, un Algérien retrouve sa famille au bout de vingt ans

ALPES-MARITIMES Rabah Djemmal ne se souvenait que de son nom. La ténacité du personnel d’une maison de retraite de Villeneuve-Loubet lui a redonné une famille…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un avion dans les airs.
Illustration d'un avion dans les airs. — REX / REX / SIPA

Rendu amnésique par un accident du travail, un homme aujourd’hui âgé de 73 ans a finalement retrouvé ses proches en Algérie. Sans nouvelles de sa part, ces derniers croyaient Rabah Djemmal mort depuis près de vingt ans.

L’homme avait en effet erré dans les rues de Nice (Alpes-Maritimes) pendant des années. Sans domicile, il avait été conduit en 2013 à l’hôpital puis dans l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) « Les Figuiers », à Villeneuve-Loubet. C’est là que le personnel s’est mobilisé pour retrouver la famille de celui qui ne se rappelait plus que de son nom.

>> A lire aussi : Après 30 ans d'amnésie, un Canadien retrouve la mémoire et sa famille

Des photos pour raviver ses souvenirs

A travers des informations glanées lors de discussions avec son pensionnaire et d’un livret d’épargne, la directrice de l’établissement a réussi à retracer la vie de l’Algérien, raconte Europe 1. Sachant que le travailleur envoyait de l’argent à sa famille dans son pays d’origine, la responsable a contacté la banque et a ainsi pu localiser et contacter la femme et les enfants de Rabah Djemmal.

Ces derniers ont rapidement fait parvenir des photos qui ont en partie ravivé ses souvenirs. La semaine dernière, le retraité a pu regagner son pays natal, où il a été accueilli à l’aéroport par son fils. Une grande fête est prévue pour célébrer son retour au village.