Code de la route: Les questions les plus dures seront retirées du nouvel examen

POLÉMIQUE Face au tollé provoqué par la difficulté des nouvelles questions de l’examen du Code de la route, les autorités font machine arrière…

20 Minutes avec AFP

— 

Les questions les plus dures seront momentanément écartées.
Les questions les plus dures seront momentanément écartées. — VALINCO/SIPA

C’est l’épilogue de la polémique sur le nouvel examen du Code de la route jugé beaucoup trop difficile. Les questions ayant obtenu les plus bas taux de réussite seront donc provisoirement retirées à partir du 10 mai, a annoncé mercredi la Délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR), dans un communiqué.

Celles-ci seront toutefois « réintroduites progressivement » dans l’épreuve, parfois reformulées, « au fur et à mesure de la familiarisation des candidats avec la nouvelle approche de l’examen du Code », a précisé la DSCR. Des places d’examens supplémentaires seront également ouvertes au cours du mois de mai « pour permettre aux candidats ayant échoué de pouvoir repasser rapidement, dès qu’ils seront prêts, et toujours gratuitement l’examen ».

Taux de réussite de 16,7 %

Pour les candidats n’ayant pas eu accès à « une formation adaptée », la DSCR diffusera enfin sur son site Internet et ses réseaux sociaux « de nouvelles séries de questions typiques de la réforme ».

>> A lire aussi: D'où vient la chute du taux de réussite au Code de la route?

Quelque 3.300 personnes ont passé l’examen lundi, contre 6.000 normalement par jour, avec un taux de réussite de seulement 16,7 %, quand la moyenne flirte habituellement avec les 70 %, selon des chiffres communiqués mardi à l’AFP par le délégué interministériel Emmanuel Barbe. « Nous sommes en train d’analyser les questions qui ont donné du mal, on va les retirer momentanément, éventuellement les reformuler », avait-il alors déclaré.

>> A faire: Testez vos connaissances du Code de la route