Saône-et-Loire: Le corps d'une élève de 17 ans retrouvé au lycée militaire d'Autun

FAITS DIVERS Une autopsie aura lieu prochainement pour déterminer les causes de la mort...

Clémence Apetogbor

— 

Le lycée militaire d'Autun, en Saône-et-Loire
Le lycée militaire d'Autun, en Saône-et-Loire — Google Maps

La piste criminelle et le suicide ont été écartés. Ce mercredi matin, une lycéenne de 17 ans, scolarisée au lycée militaire d’Autun (Saône-et-Loire), a été retrouvée morte dans l’établissement, on fait savoir des sources proches de l’enquête.

« Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte, mais il n’y a rien de suspect », a ajouté cette source, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire. « Rien d’extérieur ne laisse envisager un acte criminel ou une mort volontaire », a souligné cette source, selon laquelle il pourrait s’agir d’une mort naturelle ou accidentelle.

Aucun élément suspect

« Cette élève a été découverte dans les dortoirs du lycée, où aucun élément suspect n’a été trouvé », a indiqué au quotidien régional le chef d’escadron Gérard Chevalier, commandant en second de la compagnie de gendarmerie d’Autun.

« Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour les élèves et professeurs », a déclaré de son côté le colonel Michel Schmitt, chef de corps, qui n’a pas souhaité apporter de précisions en l’état actuel des investigations. Une autopsie aura lieu prochainement.