Aix-les-Bains: Un homme qui tentait de tuer sa femme abattu par la police

FAITS DIVERS Les jours de l'épouse ne sont plus en danger...

Clémence Apetogbor

— 

La police est arrivée juste à temps (Illustration).
La police est arrivée juste à temps (Illustration). — S. Alcalay / Sipa

Un homme d’une quarantaine d’années, qui tentait de tuer sa femme à coups de couteau, a été abattu par la police dimanche midi à Aix-les-Bains (Savoie), a appris l’AFP auprès du parquet de Chambéry, confirmant une information de RTL.

Deux policiers étaient intervenus au domicile du couple pour un différend conjugal dimanche vers 12 h 30. Après être entrés en forçant la porte, ils ont tenté de désarmer le mari violent qui avait déjà porté plusieurs coups de couteau à sa femme, sans y parvenir.

Légitime défense pour autrui

Ce dernier a alors « de nouveau frappé sa femme devant les policiers », a indiqué à l’AFP le procureur de Chambéry Thierry Dran.

La fonctionnaire de police, présentée comme « expérimentée », « a tiré pour éviter qu’il ne frappe à nouveau », a indiqué le magistrat.

Selon les premiers éléments de l’enquête, elle aurait donc agi en état de légitime défense pour autrui. « A priori, elle a sauvé la vie de la femme », a souligné le procureur.

>> A lire aussi : Les hommes battus souffrent en silence

Les jours de la femme ne sont plus en danger

En plus du second policier, un voisin a également été témoin de la scène.

Conformément à la procédure dès lors qu’un policier en service fait usage de son arme et a fortiori tue un individu, une enquête a été ouverte sur les circonstances de l’usage de l’arme et confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

>> A lire aussi : Jeunes, femmes et diplômées... Qui sont les victimes de violences conjugales?

Une deuxième enquête sur la tentative d’homicide de l’homme sur sa femme a été confiée à la police judiciaire.

La femme, dont le pronostic vital était engagé dimanche, a été frappée à la tête et sur le corps. Ses jours ne sont plus en danger.