Appels au 115: De plus en plus de femmes seules sans hébergement

LOGEMENT Au cours de l’hiver 2015, plus de 65.000 personnes ont appelé le 115 pour être hébergées…

20 Minutes avec AFP

— 

De plus en plus de femmes font appel au 115.
De plus en plus de femmes font appel au 115. — Francois Nascimbeni afp.com

C’est une avancée sur le front de la précarité. Le 115, numéro d’urgence des SDF, a reçu cet hiver moins d’appels, selon son « baromètre » publié ce lundi. Mais le principal enseignement de cette étude, c’est que le numéro d’urgence a enregistré plus de demandes émanant de femmes seules.

Au cours de l’hiver 2015, 66.754 personnes ont effectué 442.885 demandes d’hébergements à Paris et dans les 45 départements du baromètre. Un chiffre en légère baisse, de 4 %, selon la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars) en charge du baromètre, qui tient à relativiser ce progrès.

Forte hausse à Paris

Le principal point préoccupant, c’est la proportion, en hausse, des femmes seules, parmi les sans-abri qui contactent le 115. Elles sont près de 7.500 à avoir demandé à être hébergées cet hiver, soit 11 % du public. Un chiffre en hausse de 13 % quand les demandes baissent chez les autres catégories (hommes seuls ou familles).

>> A lire aussi : Une femme SDF sur deux est restée dans la rue avec ses enfants

Les femmes seules sont en outre plus jeunes que la population générale qui sollicite le 115, avec 28 % de 18-24 ans contre 16 % au total.

Enfin, s’agissant de Paris, le constat est particulièrement préoccupant puisque les demandes d’hébergements y ont, elles, augmenté (+3,80 %), notamment pour les familles (+25 %) et les femmes seules (+10 %). Et que le recours à l’hôtel y est en hausse (+19 %), avec des familles de plus en plus éconduites (+14 %).