Manifestations contre la Loi travail: 214 interpellations et 78 policiers blessés

VIOLENCES Le ministre de l’Intérieur a dénoncé la présence de « casseurs extrémistes »…

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation à Lille contre le projet de loi travail de la ministre Myriam El Khomri.
Manifestation à Lille contre le projet de loi travail de la ministre Myriam El Khomri. — M.Libert/20 Minutes

Les manifestations contre la loi travail à Paris et en province ce jeudi ont donné lieu à 214 interpellations, et 78 policiers ont été blessés lors des violences qui ont émaillé plusieurs rassemblements, a annoncé ce vendredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Au total « 214 individus ont été interpellés jeudi, 1.961 depuis le début des manifestations il y a deux mois », a déclaré Bernard Cazeneuve lors d’un déplacement à Strasbourg. Par ailleurs, « 78 policiers ont été blessés hier (jeudi), dont certains grièvement à Paris », a précisé le ministre de l’Intérieur.

>> A lire aussi : Pourquoi de telles violences?

Le policier grièvement blessé à Paris est quant à lui aujourd’hui hors de danger. Il souffre d’une fracture au crâne et d’une hémorragie interne.

« Des casseurs extrémistes »

Bernard Cazeneuve a également dénoncé la présence de « casseurs extrémistes qui ont pour seule motivation la haine de l’Etat et de ce fait, des valeurs de la République », dans un discours prononcé devant plusieurs dizaines de membres des forces de l’ordre, militaires, policiers et gendarmes.

« Ces violences sont inacceptables. Il n’y aura jamais de la part de l’État la moindre complaisance », a-t-il précisé, soulignant que la justice passerait « pour chacun des auteurs de ces violences ».