La lutte des classes, une réalité toujours d'actualité pour 69% des Français

SONDAGE Près des trois quarts (72 %) des sondés pensent que l’action des syndicats, censée défendre les salariés, est inefficace…

Clémence Apetogbor

— 

Un homme sur le toit du théâtre de l'Odéon, occupé ccupé par un groupe d'intermittents du spectacle souhaitant
Un homme sur le toit du théâtre de l'Odéon, occupé ccupé par un groupe d'intermittents du spectacle souhaitant — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Karl Marx est bien loin, pourtant, la lutte des classes est toujours une réalité pour 69 % des Français, d’après le dernier baromètre des événements Odoxa-MCI pour France Info et Le Parisien, publié ce vendredi. Ces chiffres sont en hausse de cinq points par raport à ceux de 2013.

« On est loin du 19e siècle et de Karl Marx, et pourtant les Français sont près de 6 sur 10 à se dire personnellement concernés », précise Gaël Sliman, le président d’Odoxa à France Info. Les sympathisants de gauche et ceux du Front National sont ceux qui se sentent le plus concernés par la lutte des classes.

>> A lire aussi : Troisième #NuitDebout à République pour la «convergence des luttes»

Les syndicats inefficaces

Ce sondage Odoxa-MCI montre également que les salariés se sentent mal représentés par ceux qui sont censés les défendre.

À la question « Qui est le plus en phase avec les salariés aujourd’hui ? », ni les syndicats, ni les partis politiques, ni le mouvement #NuitDebout ne trouvent grâce à leurs yeux. Pis, 63 % des personnes interrogées répondent : aucun des trois.

Concernant les syndicats, près des trois quarts des sondés pensent que leur action est inefficace. Mais ce sont les partis politiques qui sont considérés comme les moins en phase avec les salariés.