Les infos du matin: Evacuation musclée de #NuitDebout, «erreurs» de Valls et clashes de «Koh-Lanta»

RECAP' «20 Minutes» compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin...

M.C.
— 
Heurts entre manifestants et policiers lors de la Nuit Debout à Paris, le 23 avril 2016.
Heurts entre manifestants et policiers lors de la Nuit Debout à Paris, le 23 avril 2016. — LEWIS JOLY/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Violences, évacuation et 24 gardes à vue à la #NuitDebout

Les heurts des manifestations de jeudi se sont poursuivis au cours de la #NuitDebout. Vingt-sept personnes ont été interpellées dans la nuit et 24 placées en garde à vue pour jets de projectiles sur les forces de l’ordre, violences et dégradations dans Paris après la dispersion du rassemblement de la place de la République par les policiers. « Jusqu’à 3h30, les forces de l’ordre ont subi des jets de projectiles. On ne dénombre aucun blessé, ni du côté des forces de l’ordre ni de celui des manifestants », affirme la préfecture de police, précisant que les gardés à vue feront « l’objet de poursuites judiciaires ».

Manuel Valls reconnaît des « erreurs » du quinquennat

Mea culpa du bout des lèvres. Dans un entretien au magazine Society où il estime qu’il « rassemble à gauche » et revendique sa légitimité à son poste de Premier ministre, Manuel Valls a reconnu des « erreurs » du quinquennat. Il en cite quatre dont « le moment et la façon de présenter la loi travail », aujourd’hui contestée dans la rue. Il estime également que son camp a « sous-estimé à quel point la société française était fracturée ». « Nous avons cru - pas moi - que la société était moins dure alors qu’elle était davantage sous tension », explique-t-il.

« Koh-Lanta » : Quinze ans de trahisons, de clashes et de pillages

Depuis vendredi dernier, c’est LA polémique qui agite les fans de Koh-Lanta : l’affaire dite « du collier dans le caleçon ». Gabriel a fouillé dans le sac - et les caleçons - de Pascal afin de vérifier que celui-ci avait bien un collier d’immunité en sa possession. Au final, Gabriel a regretté son geste, et Pascal a indiqué à 20 Minutes qu’il le défendait « à 100 % ». Cette polémique n’est pas la première qui agite les îles où l’émission a posé ses caméras depuis quinze ans : trahison, pillage, clashes, les candidats de « Koh-Lanta » savent chaque année se donner en spectacle comme le montre la vidéo que nous avons compilée par ici.