Le secteur de la fibre optique très haut débit pourrait créer 10.000 emplois d'ici 2020

TECHNOLOGIE Près de 20.000 « reconversions » de salariés sont également prévues…

20 Minutes avec AFP
— 
Armoire de raccordement fibre optique à Marcq-en-Barœul
Armoire de raccordement fibre optique à Marcq-en-Barœul — M. Libert

C’est une bonne nouvelle pour l’économie française. Dix mille emplois devraient être créés en France d’ici à 2020 grâce à la construction de nouveaux réseaux de très haut débit en fibre optique.

Le déploiement de la fibre optique très haut débit, qu’il se fasse à l’initiative des collectivités publiques ou des opérateurs privés, devrait impliquer la formation de 30.000 personnes à l’horizon 2020, indique l’Observatoire 2016 des RIP (réseaux d’initiative publique), dont les conclusions ont été présentées ce jeudi en Alsace.

>> A lire aussi : «Vraie» ou «fausse» fibre? Les opérateurs vont devoir clarifier leurs offres

Doublement des effectifs en 2016 et 2017

Ce total devrait se répartir entre « 10.000 créations nettes d’emplois et 20.000 reconversions » de salariés, a exposé Etienne Dugas, président de la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (Firip), à l’origine de l’Observatoire, précisant que ces emplois se situaient principalement dans les entreprises de travaux publics.

« Sur les deux années 2016 et 2017, nous attendons déjà un doublement des effectifs, qui passeraient de 6.000 à 12.000 », a complété Etienne Dugas, au cours d’un point de presse.