Loi Sapin-II: Une pétition en ligne pour réclamer une meilleure protection des lanceurs d'alerte

ANTI-CORRUPTION Les organisations signataires appellent les parlementaires à se saisir de ce sujet…

20 Minutes avec AFP

— 

Le projet de loi Sapin-II prévoit la création d’une agence anti-corruption, qui pourra recueillir anonymement les témoignages des lanceurs d’alerte.
Le projet de loi Sapin-II prévoit la création d’une agence anti-corruption, qui pourra recueillir anonymement les témoignages des lanceurs d’alerte. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Attac, Greenpeace, Sherpa, la CFDT… Une quinzaine d’organisations viennent de lancer une pétition en ligne pour réclamer « une protection effective » des lanceurs d’alerte en France. Ce jeudi à 16 heures, la pétition avait recueilli près de 12.000 signatures.

Le projet de loi Sapin-II, relatif à la transparence et à la lutte contre la corruption, est «une opportunité unique de protéger enfin les lanceurs d’alerte », écrivent dans un communiqué commun Powerfoule, Transparency International France, Anticor, Attac, Bloom, CCFD Terre Solidaire, Greenpeace, Pacte Civique, Plate-forme paradis fiscaux et judiciaires, Pugwash, Sherpa, Survie et la CFDT.

La loi Sapin-II pas assez efficace

Mais le projet « ne saisit pas, en l’état, l’occasion de protéger véritablement tous les lanceurs d’alerte », poursuivent les initiateurs de la pétition, qui estiment qu’il ajoutera même de « l’insécurité juridique ».

>> A lire aussi : Vous voulez devenir «lanceur d’alerte»? Voilà ce qui vous attend…

Les organisations signataires « appellent les parlementaires à se saisir de l’examen de cette prochaine loi anti-corruption pour accorder enfin un statut global et une protection effective aux lanceurs d’alerte en France ».

Le projet de loi Sapin-II prévoit la création d’une agence anti-corruption, qui pourra recueillir anonymement les témoignages des lanceurs d’alerte, dont la défense et les frais de justice pourront, en cas de procès, être pris en charge par l’Etat.