Cinq infos dans le rétro : le geste du Pape pour les réfugiés, séisme en Equateur et Nadal vainqueur de Monte-Carlo

ACTU Ce week-end, vous avez peut-être déconnecté, mais l'actualité, elle, a continué...

Anne Kerloc'h
Le Pape François en visite dans le camp de réfugiés de Lesbos en Grèce
Le Pape François en visite dans le camp de réfugiés de Lesbos en Grèce — Filippo Monteforte/AP/SIPA

Vous étiez loin, vous étiez bien, vous étiez out, vous étiez off… le bruit de l’actualité n’était que vague murmure.

Mais ce dimanche s’éteint doucement et vous voilà prêt à affronter l’actualité. Cela tombe bien, votre résumé d'actu est prêt.

1-Le Pape accueille les réfugiés

Des paroles et des actes. Le pape François, en visite sur l’île grecque de Lesbos, ne s’est pas contenté de prononcer un discours engagé.

Il a ramené avec lui 12 réfugiés, dont 6 mineurs. De confession musulmane, ces familles syriennes ont vu leur maison détruite par les bombardements. Avec un millier d’habitants, le minuscule État du Vatican accueillera donc au total cinq familles.

 


 

L’info en plus : salué par de nombreuses personnalités, le geste du souverain pontife est « très moderne » et fort, comme l’explique l’historien de la papauté Philippe Levillain, interrogé par notre journaliste.

2-Les revenus de Didier Deschamps à l’OM visés par une expertise judiciaire

Mauvais timing. Alors que l’Euro approche, le JDD révèle dimanche que Didier Deschamps est visé par une expertise judiciaire. Ce sont les revenus du coach des Bleus lorsqu’il était entraîneur de l’OM (entre 2009 et 2012), qui intéressent la justice. « DD » est soupçonné « d’un éventuel recel d’abus de biens sociaux dans le cadre de l' enquête sur les agents du club marseillais ».

L’info en plus : L’information tombe mal pour Deschamps, quelques jours après sa décision de ne pas sélectionner Karim Benzema pour l’Euro 2016, « au nom de l’exemplarité ». Il pourra au moins se consoler en se disant que huit Français sur dix (81 %) approuvent l’éviction du Benzema après sa mise en examen dans l’affaire de chantage à la sex-tape, selon un sondage Odoxa pour RTL et Winamax.

3-Séisme en Equateur

Un puissant séisme de magnitude 7,8 a secoué samedi l’Equateur, faisant au moins 233 morts, des centaines de blessés, et des dégâts considérables, a annoncé le vice-président Jorge Glas, en précisant que l’état d’exception avait été décrété.

Le tremblement de terre a frappé à 1h58 (heure française) dimanche matin, selon l’USGS. Un premier séisme d’une magnitude de 4,8 avait touché la même région 11 minutes plus tôt. L’état d’urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, situées dans le sud-ouest et le nord-ouest du pays :

L’info en plus : l’Equateur n’a, hélas, pas été le seul pays touché cette semaine.

Au Pérou, un séisme de 7,4 a secoué le nord du pays à la même heure samedi mais, aucune victime ne serait à déplorer. Ces secousses interviennent peu après les tremblements de terre qui ont secoué depuis jeudi le sud-ouest du Japon, où ils ont fait au moins 41 morts et un millier de blessés.

4-#NuitDebout, 22 Interpellations à Paris pour dégradations et débordements

Nuit agitée. Alors que 3.000 personnes ont participé à la manifestation dans la soirée de vendredi et samedi place de la République, « une centaine d’individus déterminés » ont brûlé des palettes et des détritus, avant de jeter « à de nombreuses reprises » des projectiles (bouteilles, cannettes, pavés) sur les forces de l’ordre, selon la préfecture de police.

Deux agences bancaires et un chantier ont notamment été vandalisés.

>> A lire aussi : De nombreuses dégradations dans les 10e et 19e arrondissements de Paris

Vingt-deux personnes ont au total été interpellées et le Préfet de police, tout en soulignant « la grande maîtrise des policiers et gendarmes » intervenant contre ces « casseurs », a appelé les organisateurs de la Nuit debout à « faire respecter les horaires et les modalités des déclarations de rassemblement déposées en préfecture ».

L’info en plus : Le sens de la nuit, mais pas celui du dialogue ni de l’accueil. L’essayiste Alain Finkielkraut, qui s’est rendu samedi soir place de la République en pleine « Nuit Debout », a été violemment hué, insulté et chassé, comme le montre une vidéo postée sur Facebook. Accueilli avec des « Casse-toi », « dégage », « facho », il a répliqué en traitant ses assaillants de « fascistes ». L’académicien a également lancé un « gnagnagnagna, pauvre conne » à une femme qui l’invectivait. Question leçon de dialectique et rhétorique, on repassera aussi, donc.


5-Rafael Nadal l’emporte face à Monfils au tournoi de Monte Carlo

Au terme d’une finale d’un niveau exceptionnel, Rafael Nadal a vaincu Gaël Monfils, malgré deux premiers sets où le Français s’est illustré. A quelques semaines de Roland-Garros, cette victoire est prometteuse

Vous pouvez revivre toute l’intensité de ce match ici

L’info en plus : Le triplé pour Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut. En s’imposant dimanche en finale à  Monte-Carlo face à Jamie Murray et Bruno Soares (4-6, 6-0, 10/6), la paire française a remporté son troisième titre en Masters 1000.