VIDEO. Automobile: Les vitres surteintées à l'avant interdites au 1er janvier 2017

DISCRETION Les contrevenants s’exposeront à une amende de 135 € et perdront trois points sur leur permis de conduire…

Clémence Apetogbor

— 

Illustration d'une voiture "camouflage" aux vitres teintées
Illustration d'une voiture "camouflage" aux vitres teintées — GREG BAKER / AFP

Conductrices, conducteurs, dîtes adieu à vos vitres surteintées à l’avant de vos véhicules adorés.

Déjà annoncé par le gouvernement, le décret sur l’interdiction des vitres totalement opaques à l’avant des véhicules est paru au Journal Officiel ce jeudi. La mesure entrera officiellement en vigueur dès le 1er janvier 2017.

À compter de cette date, les forces de l’ordre devront pouvoir identifier sans difficulté les automobilistes coupables d’infractions.

En toute transparence

« Les vitres du pare-brise et les vitres latérales avant côté conducteur et côté passager doivent avoir une transparence suffisante, tant de l’intérieur que de l’extérieur du véhicule, et ne provoquer aucune déformation notable des objets vus par transparence ni aucune modification notable de leurs couleurs », peut-on lire dans le décret.

« La transparence de ces vitres est considérée comme suffisante si le facteur de transmission régulière de la lumière est d’au moins 70 % ». Un chiffre qui correspond à une norme légale d’homologation.

Et la facture sera salée pour les automobilistes qui ne respecteront pas la nouvelle législation. Les contrevenants s’exposent en effet à une amende de 135 € et perdront trois points sur leur permis de conduire. Il y a donc fort à parier que les vitres teintées, aussi bling-bling soient-elles, vont vite passer de mode…