Attentats: Najim Laachraoui était bien l'artificier de la cellule de Bruxelles

TERRORISME Des traces de son ADN avaient été retrouvées sur plusieurs objets explosifs ayant servi dans les attentats du 13 novembre…

Clémence Apetogbor

— 

Najim Laachraoui a travaillé au Parlement européen.
Najim Laachraoui a travaillé au Parlement européen. — AFP

Najim Laachraoui était l’artificier des attentats de la cellule de Bruxelles, affirme l’organisation l’ Etat islamique.

Dans le numéro 14 de son magazine de propagande Dabiq, mis en ligne mercredi, Daesh assure que Najim Laachraoui, s’est également fait sauter lors de l’attentat contre l’aéroport de Bruxelles, diplômé en électronique, était bien l’artificier du groupe.

« C’est Abou Idriss (son nom de guerre) qui a préparé les explosifs pour les deux raids de Paris et de Bruxelles », écrit Dabiq.

Son ADN retrouvé 

Des traces de son ADN avaient en effet été retrouvées sur plusieurs objets explosifs ayant servi dans les attentats du 13 novembre et sur « un morceau de tissu utilisé au Bataclan » à Paris, avait  annoncé le parquet fédéral belge le 25 mars.

Retrouvées dans deux habitations en Belgique par lesquelles les commandos du 13 novembre étaient passés, ces empreintes ADN ont aussi été identifiées « sur un gilet explosif et un morceau de tissu utilisés au Bataclan, et sur un engin explosif du Stade de France », avait précisé le parquet dans un communiqué.