Transfèrement de Salah Abdeslam: Rencontre entre des juges français et belges

TERRORISME La détention de Salah Abdeslam en Belgique suspend pour un temps sa remise à la France…

Clémence Apetogbor

— 

Photo d'archives de Salah Abdeslam, diffusée le 15 novembre 2015 par la police française dans le cadre d'un appel à témoins.
Photo d'archives de Salah Abdeslam, diffusée le 15 novembre 2015 par la police française dans le cadre d'un appel à témoins. — POLICE NATIONALE / AFP

La remise de Salah Abdeslam à la justice française a fait l’objet d’une discussion mercredi à Bruxelles entre des juges d’instruction français et belges, rapporte France Info.

Salah Abdeslam, principal suspect des attentats de novembre, a depuis été inculpé pour « meurtres terroristes » par la justice belge après son arrestation le 18 mars à Molenbeek.

>> A lire aussi : Le transfèrement de Salah Abdeslam à la France «suspendu» mais pas «remis en cause», affirme le Garde des Sceaux

Il s’était dans un premier temps opposé à son transfèrement en France avant de l’accepter, estimant selon son frère Mohamed avoir « des comptes à rendre à la France ». Mais la Belgique avait annoncé le 7 avril que la remise d’Abdeslam à la France n’aurait pas lieu « avant plusieurs semaines ».

Le Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a fait savoir le 8 avril que le maintien en détention en Belgique du suspect numéro 1 des attentats de novembre « suspend (sa) remise » à la France « mais n’en remet pas en cause le principe ».