Menace terroriste: Najat Vallaud-Belkacem ne veut plus que les lycéens fument

SECURITE Certains proviseurs permettent à leurs élèves de fumer à l’intérieur des établissements depuis novembre dernier…

20 Minutes avec AFP

— 

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem
La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem — PATRICK KOVARIK / AFP

Peut-on autoriser les élèves à fumer dans les lycées en période de menace d’attentat ? La réponse de  Najat Vallaud-Belkacem est claire : « Il faut éviter les attroupements d’élèves devant les lycées sans pour autant les laisser fumer à l’intérieur ».

Cette prise de position de la ministre de l’Education intervient alors qu’un premier procès démarrait ce mercredi à Cergy-Pontoise contre la création de zones fumeurs dans un lycée des Hauts-de-Seine, après un recours déposé par deux associations anti-tabac. La justice rendra sa décision la semaine prochaine.

Pas de remise en cause de la loi Evin

« Il ne faut pas évidemment que les mesures de sécurité et de protection » des élèves « remettent en cause la loi Evin. Fumer est interdit au sein des établissements scolaires. Donc, ça n’est pas parce que nous cherchons à éviter les attroupements, notamment aux abords des lycées, qu’il faut permettre aux élèves de fumer à l’intérieur des lycées », explique la ministre de l’Education.

>> A lire aussi : Une asso anti-tabac attaque l’autorisation de fumer dans la cour d’un lycée

« Donc l’instruction doit être passée clairement : pendant cette période de mesures de sécurité renforcées, il doit être demandé aux lycéens tout simplement de ne pas fumer », a affirmé Najat Vallaud-Belkacem.

Dans une circulaire du 25 novembre, les ministères de l’Education et de l’Intérieur avaient demandé d’éviter les attroupements d’élèves devant les établissements. « En lycée, des zones spécifiques peuvent être aménagées au sein des établissements scolaires dans les espaces de plein air pour éviter que les élèves ne sortent du lycée pendant les interclasses », indiquait cette circulaire, sans mentionner explicitement le tabac.