Interpellations, #lampagate... Une 13e #Nuitdebout agitée

SOCIETE La mobilisation ne faiblit pas place de la République, à Paris...

M.P.

— 

La #Nuitdebout plongée dans le noir le 12 avril 2016.
La #Nuitdebout plongée dans le noir le 12 avril 2016. — Twitter @nuitdebout

Une nuit de mobilisation agitée. Comme tous les soirs depuis le 31 mars, les manifestants de #Nuitdebout se sont retrouvés place de la République, à Paris. Mais stupeur, alors que les militants vaquent à leurs occupations, entre commission et discussion, la place est plongée dans le noir, l’électricité est coupée, déclenchant un #lampagate (après le #soupegate)

Immédiatement, les manifestants ont mis en cause la mairie de Paris, alors que Anne Hidalgo a envoyé un message de fermeté la veille.

Mais la mairie de Paris a démenti être à l’origine de cet incident et envoyé une équipe de la ville pour rétablir le courant

Vers minuit, une partie des militants ont commencé à se diriger vers le commissariat du 2e arrondissement, au cri notamment de « Paris debout, soulève toi » pour réclamer la libération d’un étudiant interpellé. Ils ont été maintenus à distance de l’hôtel de police par un cordon de policiers dans une ambiance très tendue

>> A lire aussi: Le mouvement peut-il être destabilisé par la violence?

Quatre personnes ont été interpellées pour des « dégradations volontaires en réunion » sur un chantier à proximité, selon la préfecture de police.

Selon la même source, environ 400 personnes sont restées devant le commissariat jusqu’à 2h30. Les manifestants sont ensuite revenus dans le calme place de la République, où se tiennent depuis le 31 mars les rassemblements « Nuit debout ». Avant de lever le camp au petit matin.