Un ministre israélien refuse de serrer la main à Marisol Touraine

DIPLOMATIE Le ministre Yaakov Litzman est le leader d’un parti religieux ultra-orthodoxe…

H. B.

— 

Le ministre de la Santé israélien, Yaakov Litzman.
Le ministre de la Santé israélien, Yaakov Litzman. — EREZ LICHTFELD

L’information était passée inaperçue. Alors en visite en Israël, la ministre de la Santé Marisol Touraine a reçu un accueil particulier. Selon L’Express, son homologue israélien Yaakov Litzman aurait refusé de lui serrer la main.

La ministre de la Santé était venue pour parler de la manière dont il faut gérer l’afflux de victimes en cas d’attentats.

Yaakov Litzman, un ultra-orthodoxe

Fort heureusement pour elle, la ministre française n’a pas été prise au dépourvu. Elle avait été prévenue auparavant par les services français du protocole.

Yaakov Litzman, ministre de la Santé en Israël, est aussi le leader du parti ultra-orthodoxe  Agoudath Israel, une coalition de deux partis orthodoxes ashkénazes. Le mensuel de la communauté juive « Joods Actueel » explique que son attitude est « le reflet d’une certaine conception des relations entre les sexes qui exige une stricte séparation physique entre homme et femme en dehors du mariage ».

>> A lire aussi : Des juives ultra-orthodoxes rêvent d'exister politiquement en Israël

« Ce genre d’attitude intégriste […] me dérange profondément »

Ce n’est pas la première fois que Yaakov Litzman refuse de serrer la main à une ministre femme. En 2012, Laurette Onkelinx, alors ministre belge de la Santé, avait subi le même accueil. Elle s’en était expliquée à l’époque sur Facebook : « J’ai les mains propres, confiait-elle. Pour la deuxième fois de ma vie, un ministre [Yaakov Litzman] a refusé, parce que je suis une femme, de me serrer la main […]. Ce genre d’attitude intégriste liée à une certaine conception de la religion et de la femme me dérange profondément. »