Cinq conseils pour nettoyer son intérieur sans ruiner sa santé ni son portefeuille

CONSOMMATION « 20 Minutes » reprend quelques-uns des conseils délivrés par le hors-série de « 60 Millions de consommateurs » sur l’entretien naturel de la maison...

Céline Boff

— 

Inutile de trop nettoyer son intérieur, sauf pour enlever la poussière.
Inutile de trop nettoyer son intérieur, sauf pour enlever la poussière. — JAUBERT/SIPA

Faire le ménage peut se révéler dangereux pour la santé. En tout cas, la majorité des produits d’entretien contiennent des substances irritantes, allergènes voire cancérogènes, pointe un hors-série réalisé par 60 Millions de consommateurs. Voici cinq conseils pour maintenir son intérieur propre tout en ménageant sa santé, son portefeuille et l’environnement.

>> A lire aussi : Ces nettoyants qui vous contaminent

1. Aérez votre intérieur

Lorsque vous faites le ménage, pensez à ouvrir les fenêtres. A l’utilisation, les produits d’entretien libèrent des composés organiques volatils, les fameux COV, qui polluent l’air intérieur et irritent les voies respiratoires. Limitez les quantités utilisées – le plus est définitivement l’ennemi du bien – et portez toujours des gants. Choisissez-les confectionnés dans un latex épais et estampillés du logo FSC, qui certifie la gestion durable des forêts.

2. Lisez les modes d’emploi

Ce n’est pas un luxe, insiste 60 Millions de consommateurs, qui cite comme exemple le pistolet Cillit Bang crasse et calcaire. La lecture du mode d’emploi vous apprendra qu’il ne faut pas le laisser agir plus de 5 minutes… Et plus d’une minute sur les sols en PVC et l’émail. « A vos chronos si vous ne voulez pas risquer de flinguer votre lino ou pire, votre baignoire d’époque 1900 à pattes de lion ! », écrit le magazine. Ne faites pas non plus l’impasse sur l’astérisque, poursuit la revue, comme celui du flacon de nettoyant Vigor Force 5 qui stipule en grosses lettres « Inutile de rincer » mais qui précise, plus bas en minuscules, « Pour les surfaces en contact avec les aliments, rincer à l’eau potable. »

3. Ne faites pas le ménage trop souvent

Bien sûr, il faut le faire régulièrement, notamment pour chasser la poussière qui renferme un tas de polluants. Mais il est inutile et même contre-productif d’astiquer son intérieur quotidiennement.

4. Choisissez les bons accessoires

Les articles en microfibres ont la cote… A raison ? Oui, nous dit 60 Millions de consommateurs, parce que « la taille de ces fibres permet de capturer beaucoup plus d’impuretés que ne le permettent les matériaux naturels ». Mais à une condition : celle de choisir le bon chiffon. Il faut privilégier les bi-matières, ceux qui contiennent à la fois des polyesters et des polyamides, si possible en proportion 70 % - 30 %, plutôt que 80 % - 20 %. Bien sûr, ce sera plus cher, mais ce sera aussi plus efficace. Le magazine recommande le gant Gerlon, le chiffon Vigor ou encore la lavette spéciale vitres Mamison (E. Leclerc).

5. Fabriquez vos propres produits

C’est la meilleure solution pour éviter de s’exposer à des produits chimiques. C’est aussi l’alternative la plus économique. Du liquide à vitres à l’antimite, en passant par la poudre pour le lave-vaisselle ou l’encaustique, tout peut être fait maison avec des produits naturels, comme les copeaux de savon de Marseille, le vinaigre blanc ou encore les cristaux de soude. Il est même possible de faire pousser ses propres éponges dans le jardin. Si 60 Millions de consommateurs recense toutes les recettes, pour fabriquer votre liquide vaisselle, il vous faudra par exemple du savon noir liquide (un quart de verre), du bicarbonate (2 cuillerées à soupe), des cristaux de soude (1 cuillerée à soupe), du vinaigre blanc (1 c. à soupe), de la Maïzena (1 c. à café) que vous placerez dans une bouteille vide de 50 cl, avant de faire le plein avec de l’eau tiède. Le mélange est prêt, il sera à agiter avant chaque utilisation.

>> A lire aussi : Les astuces préférées des internautes pour se passer des produits ménagers industriels