Etats-Unis: Bientôt un service de VTC exclusivement réservé aux femmes

TRANSPORTS « Chariot for Women » sera disponible dès le 19 avril prochain…

H. B.

— 

Illustration: un VTC Uber.
Illustration: un VTC Uber. — Jeff Chiu/AP/SIPA

Les récentes affaires d’agressions sexuelles qui ont ébranlé la plateforme de VTC Uber ont donné des idées à certains. Une entreprise de Boston a décidé de lancer dans les prochains jours son propre service de VTC, mais qui sera exclusivement destiné à la gent féminine.

Baptisé « Chariot for Women », ce service devrait voir le jour le 19 avril prochain aux Etats-Unis, précise BFMTV.

Un service 100 % féminin

Le principe est simple. Les chauffeurs de ces véhicules ne seront que des femmes n’ayant aucun antécédent judiciaire. Pour s’assurer qu’elles n’ont aucune condamnation, leur passé sera vérifié par la compagnie spécialisée Safer Places.

Côté clients, seules les femmes pourront bien évidemment bénéficier du service. Une exception sera faite pour les garçons de moins de 13 ans qui auront le droit de prendre place à bord.

>> A lire aussi : Uber renforce sa sécurité après le viol d'une cliente en Inde

Les femmes et les hommes « pas égaux face à un danger »

Le cofondateur de Chariot for Women, Michael Pelletz, est lui-même un ancien chauffeur d’Uber. Il raconte sur son site avoir craint pour sa vie après une expérience malheureuse avec un client. « Nous faisons cela parce que les femmes et les hommes, chauffeurs ou passagers, ne sont pas égaux face à un danger » explique-t-il. « En huit mois de service chez Uber, je n’ai pas eu le moindre retour négatif de la part d’un homme » précise-t-il.

La société de VTC Uber a été mise en cause plusieurs fois dans des affaires d’agressions sexuelles. En octobre dernier, un chauffeur de Boston a été condamné à 12 ans de prison pour avoir violé une femme. Et en Inde, après avoir été interdit à New Dehli après des accusations de viol d’une cliente contre son chauffeur, l’entreprise avait alors été contrainte de mettre en place un « bouton panique ».