#NuitDebout: Pourquoi les manifestants arborent un rectangle rouge

MOBILISATION Les manifestants réunis place de la République, à Paris, arborent depuis le 31 mars un curieux symbole de ralliement...

N.Beu.
— 
Le rectangle rouge arboré par les manifestants de Nuit Debout.
Le rectangle rouge arboré par les manifestants de Nuit Debout. — COMMISSION CINEMA DE PARIS VIII

Le rouge de la colère ? Depuis quelques jours, les manifestants réunis place de la République, à Paris, arborent sur leurs vêtements un curieux symbole rouge. Mais que représente-t-il ? Eléments de réponse.



>> C’est quoi #Nuitdebout ? On vous explique par ici

Une référence au printemps québécois

Le symbole rouge en feutrine de Nuit debout s’inspire d’un symbole inventé au Canada en 2004. A l’époque, le Collectif pour un Québec sans pauvreté en avait fait son signe de ralliement. Avant d’inspirer les étudiants, un an plus tard ; ceux-ci avaient alors donné au « carré rouge » le sens de « carrément dans le rouge », pour dénoncer leur précarisation. Puis, en 2012, le symbole avait connu une renommée internationale en devenant le symbole de la révolte étudiante contre les frais d’inscription trop élevés à l’université. Cette mobilisation a visiblement marqué les manifestants de la place de la République, qui y font explicitement référence. Un étudiant de Paris-8, dont le comité de mobilisation revendique la paternité de cette reprise, évoque d’ailleurs clairement « une analogie avec le symbole du printemps érable ».

Une représentation du Code du travail

La symbolique ne s’arrête pas au printemps québécois. « On a repris un rectangle et pas un carré pour que les gens qui le souhaitent puissent le porter à la verticale et représenter le Code du travail », explique ce même étudiant de Paris-8. Une manière de rappeler l’origine du mouvement. Les premiers rectangles de feutrine ont en effet été fabriqués et distribués lors de la manifestation du jeudi 31 mars contre la réforme El Khomri du Code du travail, soit le jour de naissance de #NuitDebout. « Lors de la manif, on a expliqué aux gens pourquoi on avait choisi ce symbole et on leur a proposé de le porter s’ils se reconnaissaient dans l’idée, explique notre étudiant. Puis les étudiants présents à République dès le début ont continué à parler du symbole aux personnes qu’ils rencontraient là-bas. »


Un « carton rouge » au patronat et aux gouvernements

De forme rectangle, le symbole des manifestants a aussi des airs de carton d’arbitre de football. Pas un hasard, selon les étudiants de Paris-8. « C’est le carton rouge que nous mettons au patronat et au gouvernement », écrivent-ils sur leur page Facebook. « La ligne rouge à ne pas dépasser », ajoutent-ils. D’autres, le portent ostensiblement à gauche, en référence à « leur cœur à gauche qui saigne ». Bref, à chacun d’y donner le sens qu’il préfère, donc.