Mort du chien Lucky, vendu sur le Bon Coin: L'auteure de l'annonce placée en garde à vue

ANIMAUX La vendeuse a reconnu avoir vendu en trois ans une cinquantaine de chiots...

20 Minutes avec agence

— 

Lucky, le petit chien acheté sur Le Bon Coin, est décédé lundi 28 décembre.
Lucky, le petit chien acheté sur Le Bon Coin, est décédé lundi 28 décembre. — Capture d'écran / Facebook

Le sort de ce petit chien, mort quelques jours après avoir été vendu sur le Bon Coin, avait ému la Toile. La femme qui a vendu Lucky a été placée en garde à vue « dans le cadre de la procédure initiale ainsi que pour travail dissimulé » rapporte ce jeudiLa Voix du Nord, citant le procureur de Valenciennes (Nord).

C’est Charlotte, une mère de famille d’Erquinghem-Lys voulant faire oublier à ses enfants le décès de leur précédent chien, qui avait fait les frais de cette vente suspecte. Elle s’est constituée partie civile et a créé la page Facebook « Lucky notre combat », qui a recueilli plus de 800 mentions « j’aime ».

Je tenais à tous vous remercier , je reçois énormément de messages en privé. Je ne peux malheureusement pas répondre à...

Posté par Lucky, notre combat sur jeudi 7 avril 2016

Une cinquantaine de ventes pendant trois ans 

La vendeuse a confirmé aux policiers avoir vendu pendant trois ans des chiots « à une cinquantaine de reprises », en utilisant le site de petites annonces ou les réseaux sociaux. Les chiots provenaient de donations ou étaient achetés à un prix bien inférieur à celui de la vente. Le procureur a souligné qu'« il n’y a pas a priori d’élevage clandestin. »

A l’issue du rapport des services vétérinaires, la femme pourrait être convoquée devant le tribunal correctionnel, souligne le quotidien régional.

>> A lire aussi : Scandale des abattoirs: Stéphane Le Foll veut créer un délit de maltraitance à animaux