L'ancien trader de la Société générale Jérome Kerviel, le 20 janvier 2016 devant le tribunal de Versailles.
L'ancien trader de la Société générale Jérome Kerviel, le 20 janvier 2016 devant le tribunal de Versailles. — Christophe Ena/AP/SIPA

BANQUES

VIDEO. «Panama Papers»: Le tweet ironique de Jérôme Kerviel à la Société générale

Après les révélations de fraudes fiscales, l’ex-trader a tweeté sur son ancien employeur…

Les révélations dans la presse des « Panama Papers » n’ont pas fait que des malheureux. Jérôme Kerviel n’a pas boudé son plaisir ce lundi sur les réseaux sociaux en commentant les déboires de son ancienne banque.

Quelques heures seulement après la divulgation de la liste des personnalités et structures soupçonnées de fraudes fiscales, l’ex-trader de la banque Société générale a en effet écrit sur Twitter : « Je souhaite une bien belle semaine @SocieteGenerale ainsi qu’à ses conseils » suivi des hashtags #panamapapers #PanamaLeaks.

Les pratiques de la banque Société générale ont en effet été dénoncées dans l’enquête internationale coordonnée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

Des sociétés offshore pour ses clients

Aux côtés notamment de HSBC ou UBS, l’établissement français fait partie des dix banques qui ont le plus fait appel à des sociétés offshore pour leurs clients.

« On s’est aperçu que [la Société générale] administrait des sociétés au Panama, aux îles Vierges britanniques et aux Seychelles », a détaillé ce lundi sur RTL Elise Lucet, la rédactrice en chef de Cash Investigation, dont le numéro diffusé mardi soir sur France 2 sera consacré aux « Panama Papers ».

>> A lire aussi : VIDEO. «Panama Papers»: Platini, Cahuzac, Balkany… Les Français impliqués dans l’évasion fiscale

L’ex-trader, condamné à trois ans de prison ferme pour avoir faire perdre 4,9 milliards d’euros à la banque, en a même remis encore une couche en fin de journée.