VTC: L'Etat s'engage à indemniser les taxis

TRANSPORTS Cette mesure avait été proposée par le député socialiste Laurent Granguillaume fin février…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration taxi. Strasbourg le 30 01 2008
Illustration taxi. Strasbourg le 30 01 2008 — G . VARELA / 20 MINUTES

Alors que les taxis ont bloqué Toulouse une bonne partie de la journée pour protester contre la concurrence des VTC, le gouvernement vient d’annoncer qu’il allait faire un geste en faveur des taxis en créant un fonds de garantie pour racheter une partie des licences.

Le secrétaire d’Etat aux Transports a présenté ce lundi sa feuille de route pour sortir de la crise qui oppose les taxis aux VTC. Et pour la première fois, il retient le principe d’un fonds de garantie pour les taxis.

« Pour les chauffeurs de taxis volontaires »

« Les titulaires d’une autorisation de stationnement (ADS), cessible et acquise à titre onéreux, auront la possibilité, et non l’obligation, de se la faire racheter par l’Etat à un prix garanti, qui peut différer d’une ADS à l’autre », explique le gouvernement dans un document remis aux représentants des taxis.

>> A lire aussi : Concurrence taxis/VTC: Quelles pistes pour sortir du conflit?

Cette mesure avait été proposée fin février par le député socialiste Laurent Grandguillaume, désigné par le gouvernement pour trouver une issue à la crise entre taxis et Véhicules de transports avec chauffeurs (VTC). Contacté par BFM Business, Laurent Grandguillaume tient toutefois à préciser que « c’est effectivement le fonds de garantie qui interviendra, et non l’État ». Il a d’ailleurs rappelé que le montant estimé pour les indemnisations s’élevait à 4,5 milliards d’euros.

Sécuriser le parcours des chauffeurs

Ce fonds aura pour objectif de « sécuriser le parcours professionnel des chauffeurs de taxis en leur garantissant une valorisation minimum de leur autorisation de stationnement (ADS) », et de « fluidifier le marché ». Ses modalités seront décidées d’ici à cet été dans le cadre du groupe de travail.

>> A lire aussi : Taxis vs VTC: Mais combien gagnent-ils vraiment?

Le rachat de ces ADS par le fonds aboutira à leur retrait du marché. « Le montant garanti aura pour référence le prix d’acquisition, corrigé de l’inflation », précise la feuille de route.

Alain Vidalies propose aussi la création d’un « observatoire national », qui rendra un rapport annuel, et d’une commission consultative départementale qui sera également une instance disciplinaire pour les contrevenants.

Les syndicats satisfaits

« Globalement, cette feuille de route rentre dans les revendications des chauffeurs de taxis », a déclaré Nordine Dahmane, représentant FO-taxis.

Il a notamment salué la proposition d’un « fonds de garantie facultatif pour régler le problème de ceux qui seraient très endettés ». « On sera pleinement satisfaits quand on sortira quelque chose de ces groupes de travail, il ne faut pas que cela s’éternise. Il faut tenir le calendrier et y voir plus clair fin juin », a-t-il ajouté.