Le scientifique Axel Kahn conseille au cardinal Barbarin de démissionner

SOCIETE Le scientifique a lui-même victime d’attouchements sexuels lorsqu’il était jeune...

C. A.
Le généticien Axel Kahn a lui-même été victime d'attouchements sexuels dans sa jeunesse.
Le généticien Axel Kahn a lui-même été victime d'attouchements sexuels dans sa jeunesse. — ERIC FEFERBERG / AFP

Le généticien et essayiste généticien Axel Kahn, s’est exprimé ce vendredi sur l’enquête pour non-dénonciation d’agressions sexuelles à l’encontre de responsables du diocèse, qui vise l’archevêque de Lyon et cardinal Philippe Barbarin.

Le scientifique, lui-même victime d’attouchements sexuels lorsqu’il était jeune, a estimé ce vendredi au micro de RMC que le cardinal Barbarin devrait démissionner « pour privilégier l’intérêt de l’Eglise ».

« Si j’étais le cardinal Barbarin - pour qui j’ai une estime intellectuelle, c’est un homme intelligent - j’essayerais de privilégier l’intérêt de l’Eglise, de l’institution, compte tenu de tout ça, et bien je préférerais qu’il y ait un successeur à ma position actuelle. »


Le primat des Gaules, que le scientifique connaît personnellement est visé depuis jeudi par une cinquième plainte après un nouveau scandale sexuel impliquant un prêtre du diocèse.

L’archevêché perquisitionné

Ce mercredi matin, place de Fourvière, dans le 5e arrondissement de Lyon, une perquisition a été menée dans les locaux de l’évêché dans le cadre d’une enquête ouverte pour non-dénonciation d’agressions sexuelles à l’encontre de responsables du diocèse, a indiqué une source proche du dossier.

L’archevêque de Lyon et cardinal, Philippe Barbarin, fait notamment partie des personnes visées par cette enquête préliminaire.

Elle a été ouverte parallèlement à la mise en examen, fin janvier, du Père Preynat, ce prêtre du diocèse soupçonné d’agressions sexuelles sur des scouts de la paroisse Saint-Luc de Sainte-Foy-les-Lyon dans les années 1980-1990.