VIDEO. Attentat déjoué en France: La garde à vue de Reda Kriket exceptionnellement prolongée

SOCIETE Une telle prolongation, jusqu’à six jours, est décidée par un juge spécialisé et ne peut intervenir qu’en cas de risque imminent…

C. A. avec AFP

— 

Des enquêteurs de la police scientifique accompagnent une opération de police, le 25 mars 2016 à Argenteuil
Des enquêteurs de la police scientifique accompagnent une opération de police, le 25 mars 2016 à Argenteuil — GEOFFROY VAN DER HASSELT AFP

La garde à vue de Reda Kriket, suspecté d’être impliqué dans un projet d’attentat en France à un « stade avancé » et arrêté jeudi en région parisienne, a été prolongée de 24 heures, selon une source judiciaire.

Une telle prolongation, jusqu’à six jours, est décidée par un juge spécialisé et ne peut intervenir qu’en cas de risque imminent d’une action terroriste ou pour des nécessités de coopération internationale. La garde à vue de Reda Kriket avait déjà été prolongée de 24 heures ce lundi.

Un autre Français, Anis B., a été arrêté dimanche à Rotterdam, aux Pays-Bas, et fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen des juges français. Né à Montreuil et domicilié dans le Val-de-Marne cet homme, qui a séjourné en Syrie, est soupçonné d’avoir été mandaté par Daesh pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, a indiqué une source policière. « Il a été arrêté à la suite d’un mandat d’arrêt européen délivré vendredi par les juges d’instruction français », selon une source judiciaire. Il sera livré à la France « sous peu » pour y être entendu, a indiqué de son côté le parquet néerlandais.

Deux hommes, soupçonnés de liens avec Reda Kriket, ont été inculpés en Belgique.