Discrimination à l'embauche: Bientôt une grande campagne de testing avec des faux CV

RACISME L’opération devrait commencer dans quelques jours…

H. B.

— 

Les hommes supposés être de culture musulmaneont quatre fois moins de chances de décrocher un entretien d’embauche avec des recruteurs que ceux dont la culture est supposée être catholique.
Les hommes supposés être de culture musulmaneont quatre fois moins de chances de décrocher un entretien d’embauche avec des recruteurs que ceux dont la culture est supposée être catholique. — Fred Tanneau AFP

Après le lancement d’une campagne contre le racisme ce dimanche, le gouvernement s’attaque aux discriminations à l’embauche.

Pour lutter contre le fléau dont souffrent nombre de jeunes issus des quartiers populaires, l’Etat va lancer début avril une grande campagne de « testing ». Selon France Info, l’opération débutera dans une dizaine de jours, pour une durée de trois mois.

Les hommes de culture musulmane ont quatre fois moins de chances de décrocher un entretien d’embauche

Cette opération de testing, une technique visant à simuler des situations réelles pour identifier de possibles pratiques discriminatoires à l’emploi, avait été annoncé début février par les ministres de l’Economie Emmanuel Macron et du Travail Myriam El Khomri.

>> A lire aussi : «Avec ce testing, on enterre le CV anonyme pour un rideau de fumée»

Selon Bercy, les hommes supposés être de culture musulmane, notamment, ont quatre fois moins de chances de décrocher un entretien d’embauche avec des recruteurs que ceux dont la culture est supposée être catholique.

Entre 20 et 50 entreprises de plus de 1.000 salariés mises à l’épreuve

Selon Jean-Christophe Sciberras,le président du groupe de dialogue sur les discriminations interrogé par France Info, entre 20 et 50 entreprises de plus de 1.000 salariés seront ainsi mises à l’épreuve pour déterminer si elles écartent des candidats en fonction de leur origine.

>> A lire aussi : S'estimant victime de discrimination, une Française d'origine maghrébine exige son intégration à EDF

Pour une même annonce, deux CV seront ainsi envoyés dont l’un portera un patronyme d’origine arabe. Les résultats devraient être communiqués à la rentrée de septembre.