Haute-Saône: Faute de successeur, un médecin «désespéré» cède son cabinet sur le Bon Coin

SANTE Patrick Laine « donne » également gracieusement son matériel et sa patientèle...

20 Minutes avec agences

— 

La moto était en vente sur Le bon coin
La moto était en vente sur Le bon coin — JOEL SAGET / AFP

Patrick Laine, médecin de famille en zone semi-rurale à Saulnot (Haute-Saône) depuis 1981, vient de passer un an à chercher son successeur. Après avoir sollicité sans succès le conseil de l’Ordre des médecins, l’Agence régionale de santé et la mairie, le praticien a finalement décidé de céder gracieusement son cabinet médical de 300 m2 via le site internet Le Bon Coin. Le Franc-Comtois, qui se dit « désespéré », a également inclus sa patientèle et son matériel dans l’offre.

A la recherche de deux successeurs amoureux de leur métier

« J’espère trouver deux successeurs (car je travaille comme deux ou trois médecins), qui ont l’amour de leur métier et beaucoup d’empathie pour ma clientèle », a expliqué le médecin, qui travaille 12 à 15 heures par jour, six jours sur sept, et a dû prendre la décision d’arrêter d’exercer à la suite d’un accident vasculaire cérébral.

>> A lire aussi : Un plan pour installer 500 médecins supplémentaires dans les déserts médicaux

« Je suis médecin de cœur et d’écoute »

Si Patrick Maine est prêt à donner son cabinet médical sans contrepartie, c’est une question de principe. « À 66 ans, je joue les prolongations. Mais mon éthique ne m’autorise pas à abandonner ma patientèle. (…) Je suis médecin de cœur et d’écoute. C’est avant tout une vocation et une mission de service public », a ainsi confié le professionnel de santé.

Patrick Laine cumule 5.000 dossiers et « un panel très intéressant » de patients : des enfants du premier jour jusqu’aux centenaires

>> A lire aussi : Rennes: Une jeune médecin raconte la réalité du terrain