Salaires des fonctionnaires: Le gouvernement fait un geste

FONCTION PUBLIQUE Une hausse de 1,2 % du point d’indice dans la rémunération des fonctionnaires a été proposée...

20 Minutes avec AFP

— 

Les syndicats de fonctionnaires, qui ont rendez-vous ce jeudi avec la ministre de la Fonction publique Annick Girardin.
Les syndicats de fonctionnaires, qui ont rendez-vous ce jeudi avec la ministre de la Fonction publique Annick Girardin. — PATRICK KOVARIK

C’est un « geste significatif ». La ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, a proposé ce jeudi aux organisations syndicales une hausse de 1,2 % du point d’indice dans la rémunération des fonctionnaires. Ce point d’indice, gelé depuis près de six ans sert à calculer la rémunération des agents de la Fonction publique.

Cette proposition « ultime », faite dans le cadre d’une réunion de négociations entamée à 09h30, prévoit une revalorisation de 0,6 % en juillet 2016 et 0,6 % en février 2017, ont précisé plusieurs syndicats.

Les syndicats réclamaient entre 1,2 et 8 %

Les syndicats de fonctionnaires réclamaient eux entre 1,2 et 8 %. « Nous ne sommes pas irresponsables », aurait déclaré ce mercredi l’entourage de la nouvelle ministre, en reconnaissant toutefois que les fonctionnaires ont largement contribué à l’effort de redressement des comptes publics.

Pour les syndicats, il est donc hors de question de se contenter de mesures symboliques. « L’heure est au rapport de forces », avait prévenu avant la réunion Jean-Marc Canon de la CGT (première force syndicale) qui a « mis à disposition un préavis de grève couvrant la période du 17 au 31 mars », afin que les agents puissent se mobiliser, autant pour leur pouvoir d’achat que contre le projet de loi travail.

La CFDT (deuxième force syndicale) non plus ne se contentera pas de « mesurettes », estimant qu'« il y a urgence à traduire dans la rémunération la reconnaissance de l’action quotidienne des fonctionnaires ».

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy promet de supprimer 300.000 postes de fonctionnaires

Une nouvelle grève ?

Après une mobilisation le 26 janvier à l’appel de la CGT, FO (troisième force syndicale) et Solidaires (sixième), les fonctionnaires menacent d’une nouvelle grève le 22 mars. Le point d’indice, gelé à 4,63 euros depuis 2010, « a décroché de 7 à 8 % par rapport à l’inflation », souligne la CGT, tandis que FO parle de « 8 % de perte de pouvoir d’achat ».

Une hausse de 1 % de la valeur du point aurait un coût de 1,85 milliard d’euros pour les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), selon la Cour des comptes.