VIDEO. Projet d'attentat: Quatre personnes soupçonnées de préparer une attaque arrêtées

SECURITE D'après la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), les quatre suspects étaient devenus une menace...

C. A.
— 
Une voiture de police (Illustration).
Une voiture de police (Illustration). — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Quatre personnes ont été interpellées ce mercredi matin à Paris et en région parisienne par les services de renseignement français, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de TF1.

Le Parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire le 17 février après avoir eu « une suspicion de passage à l’acte immédiat », a précisé notre source judiciaire.

Ces suspects, tous fichés pour leur appartenance à l’islam radical, projetaient de commettre des attentats en plein cœur de la capitale prochainement, a indiqué de son côté la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), en charge de l’enquête, à TF1.

Trois hommes et une femme arrêtés

Les interpellations auraient eu lieu dans un quartier très populaire du XVIIIème arrondissement de Paris et en Seine-Saint-Denis et auraient entraîné l’arrestation de trois hommes et une femme, ce dont nous n’avons toutefois pas eu confirmation. Leur garde à vue, si elle est confirmée, pourra durer 96 heures au total.

Les forces de l’ordre ont procédé à la saisie de matériel informatique et de cartes SIM, qui vont être expertisés, selon la source judiciaire que nous avons jointe.

>> A lire aussi: Il y aura d'autres attentats «d'ampleur» en Europe, «c'est une certitude», estime Manuel Valls

Un islamiste connu des services antiterroristes

Lors de la perquisition, les enquêteurs auraient également mis la main sur une cartouche de Kalachnikov non percutée, un pistolet d’alarme, des clefs USB ainsi qu’un coffre-fort, selon TF1.

Parmi les suspects, figureraient deux frères français d’origine turque, ajoute la chaîne de télévision.

Des actions violentes en préparation

« Nous avons eu, concernant un individu qui avait été incarcéré, des informations selon lesquelles il pourrait se livrer à des actions violentes en France », a déclaré le ministre de l’Intérieur. « Il a donc été procédé ce matin à l’arrestation de cet individu et trois membres de son entourage et des vérifications sont en cours. J’appelle donc chacun à être extrêmement prudent quant aux informations qui sont véhiculées sur l’imminence d’une action violente. »

Il s'agirait d’un Français de 28 ans, qui a déjà été condamné à cinq ans de prison en mars 2014, indique TF1. Les policiers l’avaient interpellé deux ans plus tôt à l’aéroport de Saint-Etienne avec deux complices alors qu’ils s’apprêtaient à partir mener le djihad en Syrie.

L’homme avait été libéré de la prison de Fresnes, Val-de-Marne, en octobre dernier. Il était assigné à résidence depuis le 29 février dans le cadre de l’état d’urgence. Sa compagne aurait elle aussi été arrêtée ce mercredi matin.

La plus grande vigilance

A la suite de ces arrestations, Bernard Cazeneuve, a rappelé que les services français avaient déjà déjoué plusieurs tentatives d’attentats depuis le début de l’année. Le ministre a expliqué que l’un des individus arrêtés ce mercredi « aurait pu » être en lien avec l’organisation Etat islamique.

Le ministre a par ailleurs souligné que « des arrestations de ce type arrivent tous les jours » expliquant que ces opérations ne signifiaient pas forcément pour autant l’imminence d’attaques terroristes. Il a fait savoir que 74 arrestations en lien avec des projets terroristes avaient eu lieu depuis le début de l’année 2016.

>> A lire aussi: Onze attentats dont une tuerie de masse ont été déjoués en France en 2015

« Le niveau de la menace reste très élevé », a de son côté commenté le président François Hollande. « Le niveau de la menace reste très élevé. On l’a vu encore ces dernières heures à Bruxelles. On peut le voir avec ces arrestations », a-t-il déclaré à son arrivée au salon du Livre, à Paris.

« Nous devons avoir la plus grande vigilance », a-t-il ajouté.