Nouveau record pour les douanes françaises avec près de 17 tonnes de cocaïne saisies en 2015

EXCLUSIF Les saisies de « poudre blanche » sont en augmentation de 155 % par rapport à l’année 2014…

Vincent Vantighem

— 

Illustration d'une prise de cocaïne
Illustration d'une prise de cocaïne — Simon Webster / Rex Fea/REX/SIPA

Dans un soutien-gorge, une brique de jus de fruits, des cigares ou même des boutons de veste. Et surtout, dans la cale de gros bateaux navigant au large des côtes françaises. Les saisies de cocaïne ont explosé en 2015 pour atteindre le chiffre record de 16,8 tonnes.

Dévoilé par 20 Minutes, ce bilan des douanes doit être présenté, ce jeudi matin, à Michel Sapin, le ministre des Finances, à l’occasion d’un déplacement à la gare du Nord, à Paris. Le ministre aura ainsi l’occasion de découvrir que les saisies de « poudre blanche » ont augmenté de 154 % en un an. Et même de 1.300 % en quinze ans !

Comparatif des saisies de cocaïne.
Comparatif des saisies de cocaïne. - Douanes Françaises

Les cartels visent désormais l’Europe, moins saturée

Une explosion qui s’explique d’abord par les très beaux coups de filet réalisés en mer l’an dernier. A commencer par l’interception, en décembre au large de Boulogne-sur-Mer (Nord), du Carib Palm et surtout des 2,4 tonnes de « C » qu’il abritait dans ses soutes. Soit un tout petit plus que ce que le voilier Silandra transportait dans les siennes le long des côtes antillaises en avril.

Le Silandra dans lequel plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies.
Le Silandra dans lequel plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies. - DOUANE FRANCAISE / AFP

« La coopération internationale s’est renforcée, se félicite une source au sein des douanes. Cela permet d’anticiper les transports et d’être donc plus efficaces. » D’autant que les cartels sud-américains ont fait de l’Europe une destination de choix.

Face à un marché nord-américain « saturé », les producteurs de cocaïne ont en effet choisi de viser, depuis 2005, le marché européen qui dispose d’un fort pouvoir d’achat, d’après un rapport de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (Inhesj) publié en novembre 2015.

>> A lire aussi : >> Analyse : La cocaïne se «démocratise»-t-elle en Europe ?

Avec ces saisies, le prix pourrait augmenter

Par bateau donc. Mais aussi par courrier. « Nous avons assisté en 2015 à une forte hausse des envois postaux de cocaïne, poursuit notre source au sein de douanes. Notamment via la Guyane ou les Antilles qui sont devenues de véritables plateformes de redistribution… » C’est comme cela que les douanes ont mis la main sur de la cocaïne cachée dans du shampooing, des bougies, du maquillage ou encore des sachets de pop-corn, à l’arrivée des produits dans les aéroports.

De la cocaïne a été découverte dans des sachets de pop-corn.
De la cocaïne a été découverte dans des sachets de pop-corn. - Douanes Françaises

Selon le dernier baromètre réalisé par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, 2,2 millions de Français ont « expérimenté » la cocaïne en 2014 auxquels il faut ajouter 450.000 « usagers » plus réguliers. Le gramme de poudre se vend, en moyenne, entre 65 et 70 euros. « Mais avec les saisies que nous avons réalisées, cela va peut-être devenir plus difficile d’en trouver, indique encore notre source aux douanes. Le prix pourrait donc augmenter. »