Cdiscount: Escroquerie à la fausse identité dans le Nord

FAITS DIVERS Grâce à une adresse IP et un numéro de carte bancaire qu’il s’était procurés frauduleusement, le jeune escroc a reçu plus de 300.000 euros de marchandises

20 Minutes avec agence
— 
Un employé de Cdiscount prépare des paquets à livrer, à Cestas, dans le sud-ouest de la France, le 14 décembre 2012
Un employé de Cdiscount prépare des paquets à livrer, à Cestas, dans le sud-ouest de la France, le 14 décembre 2012 — JEAN-PIERRE MULLER AFP

Un jeune homme de 21 ans, habitant Faumont dans le Nord, a utilisé une fausse identité pour se faire livrer des objets commandés sur des sites Internet marchands, parmi lesquels Cdiscount. Grâce à une adresse IP et un numéro de carte bancaire qu’il s’était procurés frauduleusement, l’escroc a reçu, entre fin 2012 et fin 2014, plus de 300.000 euros de marchandises. Il s’agissait principalement de vêtements et de matériel électronique quele voleur gardait, revendait lui-même ou expédiait à un receleur.

Pour récupérer les livraisons, celui qui a « abandonné son BTS » pour se consacrer à « cette activité plus lucrative », rapporte La Voix du Nord, utilisait une fausse attestation de perte de papiers d’identité aux noms de personnes existantes.

Condamné le 23 février à dix mois de prison avec sursis

C’est d’ailleurs ce qui a causé sa perte quand une victime de l’usurpation d’identité, alertée par des relances de paiement au sujet de commandes qu’elle n’avait pas effectuées, a prévenu la police.

Arrêté par les gendarmes, le faussaire a finalement été condamné le 23 février à dix mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve par le tribunal correctionnel de Douai (Nord).