Trafic de cocaïne: Un ex-membre du gang des Lyonnais mis en examen

FAITS DIVERS Cette figure du milieu lyonnais est soupçonnée d’avoir prêté son concours à des trafiquants marseillais...

20 Minutes avec AFP

— 

Un fonctionnaire de police. (Illustration)
Un fonctionnaire de police. (Illustration) — E. Riberry / 20 Minutes

Déjà condamné à neuf reprises… Jean-Pierre Gandeboeuf, un ex-membre du gang des Lyonnais, a été mis en examen, jeudi, pour association de malfaiteurs dans le cadre du démantèlement d’un trafic de cocaïne par un juge d’instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille, a-t-on appris de source judiciaire.

Agé de 73 ans, il a été placé sous contrôle judiciaire. Cette figure du milieu lyonnais est soupçonnée d’avoir prêté son concours à des trafiquants marseillais, dont le chef de file présumé, Michel Guigui - déjà condamné en 1998 à 14 ans de prison pour trafic de drogue - a été interpellé en possession d’un kilo de cocaïne, de retour des Pays-Bas.

« On est loin des go fast »

Ouverte sur la base d’un renseignement anonyme parvenu à l’antenne marseillaise de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS), l’enquête tendrait à démonter l’existence d’une dizaine de voyages effectués sur l’année 2015, la drogue étant ensuite écoulée dans les Bouches-du-Rhône, sur la Côte d’Azur et en Savoie.

Un mandat de dépôt a été décerné à l’encontre de deux des quatre participants présumés de ce trafic. Le transport de la drogue se faisait à bord d’une Fiat Punto, ce qui fait sourire un enquêteur : « On est loin des jeunes trafiquants avec leur go fast ».

En 2006, la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, jugeant l’affaire dite « Topaze », un vaste trafic de cannabis avec le Maroc et de cocaïne avec le Mexique, a condamné Jean-Pierre Gandeboeuf à 15 ans d’emprisonnement aux côtés de membres du milieu marseillais.