Les 5 astuces des internautes pour se débarrasser des démarcheurs au téléphone

VOUS TEMOIGNEZ Pour ne plus subir les nombreux appels quotidiens, suivez les conseils aussi drôles que sadiques des internautes de la page Facebook de « 20 Minutes »…

Charlotte Murat

— 

Trop de démarchage par téléphone peut parfois conduire à un état de légère anxiété
Trop de démarchage par téléphone peut parfois conduire à un état de légère anxiété — SUPERSTOCK/SIPA

Le téléphone sonne. Numéro inconnu. « Bonjour ! Avez-vous pensé à faire changer vos fenêtres ? »

via GIPHY

Entre raccrocher au nez du vendeur et répondre un poli « Ça ne m’intéresse pas, merci, au revoir », on a tous hésité. Tous ! Les excédés du démarchage téléphonique vont enfin pouvoir se réconcilier avec les numéros inconnus. En juin, une liste d’opposition va être mise en place. Plus que trois mois à tenir ! Cela vous semble encore trop long ? Pas de panique, les internautes de la page Facebook de 20 Minutes regorgent d’idées pour se débarrasser des inopportuns. On vous donne leurs cinq meilleures astuces, de la moins sadique à la plus cruelle.

>> A lire aussi : Démarchage téléphonique: L'outil anti-pub du gouvernement sera-t-il efficace?

1- Ne jamais révéler sa véritable identité

« Bonjour, je suis bien chez Monsieur et Madame X ? » « Ah non, pas du tout. Au revoir. » Evidemment, ce n’est pas vrai. Vanessa est bien Madame X, mais la personne au bout du fil ne le sait pas, elle. Marie va un peu plus loin dans le pieux mensonge : « Je dis que je suis la femme de ménage ». Et donc pas habilitée à prendre la décision de changer les fenêtres. Simple, mais redoutablement efficace.

via GIPHY

2- S’inventer une vie

Si, comme Carole, vous avez des dons pour le jeu d’acteur, vous avez une scène toute trouvée. « Je m’amuse à leur raconter n’importe quoi : j’imite l’accent russe, je dis qu’on est en deuil, je parle de mon chien. Efficacité garantie ! » Mais gare aux fou-rires. Et aux réactions de votre entourage. « J’ai fait très peur à un de mes enfants quand j’ai répondu qu’on divorçait et qu’on vendait la maison », raconte Isabelle.

via GIPHY

3- Faire croire que c’est la police

Evelyne en est persuadée, quand le téléphone sonne vers 11h du matin, cela ne peut être que du démarchage. « Je décroche en disant « Commissariat, bonjour ». La personne s’excuse immédiatement et raccroche ». Redoutable ! Damien a exactement la même technique, mais se fait aussi passer pour « un curé ». Le vœu de pauvreté, ce n’est pas vendeur.

via GIPHY

4- Faire tourner le démarcheur en bourrique

« Comment, qu’est ce que vous dites ? Parlez plus fort. » Le truc de Julie, c’est « de leur faire répéter en disant que je n’entends rien. Du coup c’est eux qui raccrochent. » Quand il a le temps, Nicolas aussi aime jouer. « Je ne réponds qu’avec des "Euh, oui, mais pourquoi ?" ou alors je demande où je peux envoyer la facture pour avoir fourni mes données à caractère personnel. » Isabelle, elle, en profite pour se venger de toutes les musiques d’attente qu’elle a subies dans sa vie. « Je le mets à fond Les Quatre Saisons de Vivaldi et je dis "Merci de patienter, nous nous efforçons d’écourter votre attente". Et ils raccrochent. »

via GIPHY

5- Le coup de grâce

On a gardé le meilleur pour la fin. Quand vraiment vous êtes à bout, il reste une ultime tactique. C’est un peu méchant, mais tellement drôle. On laisse Stéphane vous expliquer la technique : « Je leur demande gentiment de patienter deux minutes, je repose mon téléphone sans raccrocher et je continue ma vie en les oubliant. Étonnamment, ils ne rappellent pas… » Tu m’étonnes !

via GIPHY

>> Si vous avez d’autres trucs pour vous débarrasser des démarcheurs par téléphone, indiquez-les dans les commentaires.